Saint-Tropez: les propriétaires de yachts refusent d'aider la SNSM

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Saint-Tropez: les propriétaires de yachts refusent d'aider la SNSM

Publié le 30/07/2018 à 12:46 - Mise à jour à 12:56
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La SNSM de Saint-Tropez a poussé un coup de gueule mercredi face aux nombreux, et riches, propriétaires de yachts qui ont refusé d'apporter leur aide financière pour la réparation d'un bateau. Une pièce à remplacer sur le navire de sauvetage de la SNSM l'oblige à rester à quai jusqu'à la mi-août.

Le canot de sauvetage de la SNSM de Saint-Tropez, Bailli de Suffren II, est immobilisé jusqu'au 15 août. Le navire est en effet en panne et l'association manque d'argent pour le réparer rapidement.

La SNSM a donc lancé un appel aux riches, et nombreux, propriétaires de yachts du port de Saint-Tropez. Seulement voilà: ils se sont avérés être très peu généreux et l'appel à l'aide est resté (presque) sans réponse.

Le président de la SNSM de Saint-Tropez ne décolère pas. Mercredi 25, il a même poussé un coup de gueule dans les colonnes de Var-Matin en indiquant que seul un propriétaire avait concédé 10.000 euros à son association, bien loin des 200.000 euros dont la SNSM a besoin.

A voir aussi: Saint-Tropez pas inquiet pour ses yachts

"Ils disent que ça ne les concerne pas? C’est faux. Sur les grosses unités (les plus gros bateaux), l’année dernière, on a sauvé un bébé de huit mois. On a secouru trois jeunes échoués sur (les rochers de) la Tête de chien: pas un remerciement, même de leur père, rien! Comme si c’était un dû. C’est bien beau d’arroser les filles avec une bouteille (de champagne) Cristal à 50.000 euros. Mais ces gens pourraient afficher un peu de modestie et nous aider plus", s'est emporté Pierre-Yves Barasc, président de l'association depuis une trentaine d'années.

En attendant, les bénévoles ne disposent que d'un bateau semi-rigide pour effectuer les secours en mer. Heureusement, ils pourront compter sur l'appui des vedettes basées ailleurs dans le Var en cas de gros problème.

L'année passée la SNSM de Saint-Tropez a procédé à 87 interventions. Pas moins de 90% d'entre elles ont eu lieu entre le 15 juin et le 15 septembre.

A lire aussi:

En mer avec Open Arms, le joueur de NBA Marc Gasol raconte le sauvetage d'une migrante miraculée

Le cadeau de Saint-Tropez à Brigitte Bardot pour ses 83 ans - une statue

Saint-Tropez - un homme se fait déchiqueter par l'hélice d'un bateau

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les propriétaires de yachts de Saint-Tropez ont refusé d'aider financièrement la SNSM à réparer l'un de ses bateaux de sauvetage.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-