Contamination à la salmonelle: Lactalis savait depuis des mois

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Contamination à la salmonelle: Lactalis savait depuis des mois

Publié le 03/01/2018 à 09:58 - Mise à jour à 10:22
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon "Le Canard Enchaîné" de ce mercredi, la société Lactalis était au courant que certain des matériaux étaient contaminés par des salmonelles. En décembre dernier plus de 1.000 lots de produits infantiles ont été retirés du marché français après que des bébés ont été hospitalisés.

Et si Lactalis avait tenté d'étouffer l'affaire des produits infantiles contaminés? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Canard Enchaîné ce mercredi 3. Selon le journal, l'entreprise leader mondial des produits laitiers connaissait la présence de salmonelles dans l'usine de Craon, en Mayenne.

Dès le mois d'août dernier mais aussi en novembre dernier, le groupe a repéré la présence de bactéries "sur du matériel de nettoyage et sur les carrelages" à Craon. Mais les résultats de ces contrôles internes n'ont pas été rendus publics, un choix que l'entreprise est autorisée à faire comme le souligne la loi.

A voir aussi: Lactalis visée par une enquête après la découverte de salmonelle dans les laits infantiles

Mais en septembre dernier les services de l'inspection sanitaire du ministère de l'Agriculture n'ont repérer aucune anomalie lors d'un contrôle de routine dans l'usine de Craon. "Comment les contrôleurs s'y sont-ils pris pour ne détecter en septembre aucune salmonelle alors que l'on sait aujourd'hui, après enquête, que l'usine était infectée depuis février, au moins?", a souligné un expert en sécurité sanitaire dans Le Canard Enchainé.

De plus, le journal satirique a aussi révélé que malgré un arrêté préfectoral, l'usine de Craon était toujours en fonctionnement, du moins à moitié. "La fabrication des laits pour nourrissons est bloquée mais pas celle des boîtes de céréales".

Pour rappel, en décembre dernier Lactalis a dû rappeler 1.300 lots, produits depuis le mois de février dans l'usine de Craon. Ceux-ci ont été retirés de la vente après que des bébés ont été intoxiqués et hospitalisés.

Plusieurs plaintes ont été déposées contre Lactalis pour non assistance à personne en danger, mise en danger de la vie d'autrui et tromperie.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Selon Le Canard Enchaîné, Lactalis savait que son usine de Craon était contaminée par des salmonelles depuis des mois.

Newsletter





Commentaires

-