San Diego: un mort et sept blessés dans une fusillade lors d'une fête d'anniversaire (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

San Diego: un mort et sept blessés dans une fusillade lors d'une fête d'anniversaire (vidéo)

Publié le 01/05/2017 à 18:42 - Mise à jour à 18:45
©Capture d'écran ABC
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme d'une cinquantaine d'années a ouvert le feu dimanche à San Diego, aux Etats-Unis, lors d'une pool party d'anniversaire. Il a blessé sept personnes et a tué une femme avant d'être abattu par la police.

Une fête d'anniversaire près d'une piscine a tourné au drame dimanche 30 à San Diego, aux Etats-Unis. Alors que les invités s'amusaient tous ensemble, un homme de 49 ans, identifié par les autorités américaines comme étant Peter Selis, a ouvert le feu, blessant huit personnes, dont plusieurs gravement. Les faits se sont déroulés vers 18h dimanche. Une femme a depuis succombé à ses blessures. L'assaillant a lui été abattu par la police.

L'homme était, selon plusieurs témoins, attablé tranquillement au bord de la piscine, une bière à la main, puis il a ensuite sorti un pistolet de gros calibre et s'est mis à tirer à vue. Il a eu le temps de recharger plusieurs fois son arme avant d'être blessé mortellement dans un échange de coups de feu avec trois policiers.

Un témoin a confié à l'antenne sur ABC la peur qui s'est emparée des personnes présentes dès le premier tir. "J'ai entendu un bruit qui ressemblait à un feu d'artifice mais je n'étais pas certaine de ce que c'était vraiment. Puis j'ai senti comme de la fumée et j'ai vu les gens crier puis courir… J'ai juste couru aussi. Puis j'ai encore entendu des cris et des gens dire +il y a un tireur, il nous tire dessus+" a raconté une jeune femme.

Selon une source policière de la chaîne ABC, Peter Elis vivait dans un appartement de l'immeuble où se déroulait la fête. Toutefois, les autorités n'étaient pas convaincues que l'assaillant connaissait les victimes et continuaient ce lundi 1er mai d'enquêter pour comprendre comment cet homme a pu en venir à ce geste fou. Le maire de la ville a réagi sur Twitter à cette "acte horrible et perturbant".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le tireur a eu le temps de recharger plusieurs fois son arme avant d'être tué dans un échange de coups de feu avec trois policiers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-