Sarthe: 200 cochons d'Inde recherchés près de Bonnétable

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Sarthe: 200 cochons d'Inde recherchés près de Bonnétable

Publié le 18/06/2018 à 17:43 - Mise à jour à 17:56
©margaretglin/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une association a lancé un appel dimanche afin de retrouver 200 cochons d'Inde relâchés dans la nature à proximité de Bonnétable, dans la Sarthe. Les petits animaux appartiennent à une femme qui les a abandonnés alors qu'elle va bientôt être expulsée de son logement.

L'association de protection des NAC (Nouveaux animaux de compagnie) Les Amis de Théophile a lancé un appel peu commun dimanche 17. Elle a en effet invité les promeneurs ou les riverains des environs de Bonnétable, dans la Sarthe, à la prévenir s'ils croisaient… des cochons d'Inde en liberté.

Pas moins de 200 petits animaux ont été relâchés par leur propriétaire. Bientôt expulsée de son domicile de Jauzé, l'association pense qu'elle a relâché les 200 boules de poil.

Pourtant la femme avait pris contact avec l'organisation pour céder ses animaux avant de ne plus donner de nouvelles.

A voir aussi: Il achète un cochon d'Inde pour sa petite fille, l'animal est porteur de la teigne

"Nous ne sommes pas sûrs qu'ils aient été réellement remis en liberté, nous craignons un sort plus funeste pour eux", a concédé Vanessa Longépée, la vice-présidente des Amis de Théophile, à France Bleu Maine.

Seule certitude: les clapiers dans lesquels ils vivaient sont aujourd'hui tous vides. Les membres de l'association s'inquiètent pour les 200 petites bêtes peu adaptées à un environnement hostile.

"C'est problématique. Ils peuvent être la cible de prédateurs, comme les renards. Ils se reproduisent vite et peuvent faire des dégâts sur les cultures".

Des bénévoles ont déjà arpenté les lieux proches de la maison de la propriétaire mais en vain, aucun cochon d'Inde n'a encore été retrouvé. "Si jamais, au détour d'une balade, vous croisez des petits poilus, il faut nous appeler et nous venons les chercher", a demandé Vanessa Longépée.

"C'est vrai que cela court un peu vite, si vous arrivez à les avoir à la volée tant mieux. Sinon vous pouvez essayer avec de la nourriture, mais ce sont des animaux de proie, donc craintifs", a-t-elle aussi indiqué. Les cochons d'Inde ont besoin de la compagnie de leurs semblables. S'ils sont encore vivants, comme l'espèrent les bénévoles des Amis de Théophile, ils sont probablement en groupe.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pas moins de 200 cochons d'Inde ont été relâchés dans la nature dans la Sarthe.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-