Savoie: il violente sa famille et tue son chiot à coups de hache, huit mois de prison

Savoie: il violente sa famille et tue son chiot à coups de hache, huit mois de prison

Publié le 25/05/2018 à 16:09 - Mise à jour à 16:19
© DAMIEN MEYER / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 37 ans a été condamné à 24 mois de prison dont huit ferme jeudi par le tribunal correctionnel d'Albertville en Savoie. Il a été reconnu coupable de violences sur conjoint et mineurs de moins de 15 ans. Il a aussi été sanctionné pour avoir tué son chiot à coups de hache.

Un homme a été reconnu coupable de violences sur conjoint et mineurs de moins de 15 ans et d'actes de cruauté envers un animal domestique jeudi 24 par le tribunal correctionnel d'Albertville, en Savoie.

L'homme de 37 ans a écopé de 24 mois de prison dont 16 assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve d'une durée de trois ans.

Il avait été surpris par des gendarmes en avril dernier alors qu'il était en train d'enterrer un chiot dans les bois, à la lisière de Grignon en Savoie. Les militaires l'avaient alors interpellé et placé en garde à vue pour agression et sévices graves sur un animal domestique.

A voir aussi: Elevage en batterie - une vidéo de L214 dénonce des pratiques "moyenâgeuses"

Il a par la suite avoué qu'il avait lui-même tué l'animal à son domicile et qu'il avait l'intention de le brûler puis de l'enterrer lorsqu'il a été surpris par les gendarmes.

Mais ces sévices commis sur le chiot ont poussé les enquêteurs à se questionner sur l'ambiance qui régnait au sein du domicile familial.

"Des études d'expert ont montré qu'avoir la main dure sur un animal est un signe très important de violences possibles sur des êtres humains", a expliqué l'avocat des parties civiles (la Société nationale pour la défense des animaux et l'Association Stéphane Lamart) dont les propos ont été relatés par RTL.

Et en effet, sa femme et ses enfants, âgés de moins de 15 ans, étaient battus depuis plusieurs années. Il a donc aussi été poursuivi pour leur avoir fait subir des violences entre 2012 et 2018.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme qui avait tué son chiot a coups de hache et qui violentait sa famille a été condamné jeudi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-