Savoie: un homme pousse sa maîtresse dans le vide

Savoie: un homme pousse sa maîtresse dans le vide

Publié le 03/08/2018 à 17:56 - Mise à jour à 18:00
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a été arrêté mercredi: il est soupçonné d'avoir poussé sa maîtresse dans le vide en Savoie. La femme n'a pas survécu à la chute de 25 mètres. L'homme de 39 ans aurait reconnu les faits et a été écroué.

Il aurait avoué les faits. Un Isérois de 39 ans a été arrêté mercredi 1er août par des enquêteurs de la brigade de recherches de Chambéry et les hommes du Psig, Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie.

Il est soupçonné d'avoir poussé sa maîtresse dans le vide, sur les hauteurs du col de la Chambotte en Savoie dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 juillet. La jeune femme n'a pas survécu à la chute de 25 mètres.

Selon Le Dauphiné Libéré, les enquêteurs s'orientaient au début vers la thèse du suicide face à ce corps sans vie retrouvé sur la route par un automobiliste. La voiture de la victime retrouvée sur les lieux semblait appuyer cette thèse.

A voir aussi: Accusée d'avoir empoisonné ses amants âgés, la "veuve noire" Patricia Dagorn devant les assises

Mais les conclusions de l'autopsie et au moins un témoignage assurant de la présence d'un autre véhicule sur les lieux ont petit à petit laissé entrevoir la possibilité d'un crime.

Les enquêteurs ont donc fait des recherches sur la jeune femme et ont découvert qu'elle entretenait une relation adultérine avec un homme déjà marié. Un appel à témoins a donc été lancé et le suspect a rapidement été appréhendé.

En garde à vue, l'homme aurait reconnu sa culpabilité. Les deux amants s'étaient donné rendez-vous au belvédère de la Chambotte, endroit calme et très peu fréquenté la nuit, alors qu'ils étaient en pleine rupture. Mais leur discussion aurait tourné à la dispute avec la conclusion que l'on imagine.

L'homme jusque-là inconnu des services de police et au casier judiciaire vierge a été déféré jeudi 2 août devant le parquet de Chambéry en vue d'une mise en examen.

A lire aussi:

Nancy - son ancien amant la tue d'une vingtaine de coups de couteau

Lyon - un homme infidèle frappé par quatre de ses maîtresses

Ariège - le médecin recevait ses maîtresses à son cabinet pour des rendez-vous coquins

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme soupçonné d'avoir poussé sa maîtresse dans le vide a été arrêté par les gendarmes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-