Scandale de pédophilie et "omerta" à Arcachon: le maire mis en cause

Scandale de pédophilie et "omerta" à Arcachon: le maire mis en cause

Publié le 22/03/2019 à 08:30 - Mise à jour à 08:32
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Sept nouvelles plaintes ont été déposées concernant le scandale de pédophilie du centre aéré d'Arcachon, contre l'éducateur accusé de viols sur de très jeunes enfants, mais aussi contre la mairie. La partie civile reproche au maire d'avoir permis le contact entre des enfants et un individu dangereux et d'avoir ensuite tenté de couvrir ces erreurs dans un climat d'"omerta".

L'affaire de pédophilie au centre aéré d'Arcachon prend de l'ampleur tant par le nombre de victimes recensées que par la dénonciation du rôle de la mairie par la partie civile.

Voir: Arcachon - un animateur de centre aéré soupçonné d'avoir imposer des fellations à des fillettes

Un seul individu reste suspecté d'agressions sexuelles sur de très jeunes enfants, mais les avocats desfamilles des vicitmes mettent également en cause le maire de la ville pour "mise en danger de la vie d'autrui". Il est reproché à l'édile non pas d'avoir eu connaissance des agressions sexuelles mais d'avoir voulu "étouffer" certains manquements qui auraient pu y conduire. Le suspect, un éducateur de 22 ans, n'aurait pas dû selon eux être en contact avec des enfants.

"il y a eu de graves dysfonctionnement en manière de procédure et de justice, nous suspectons une influence politique dans ce dossier", a déclaré l'un des avocats des victimes, pointant une "omerta" dans la ville. Il rappelle que le jeune homme n'a pas été placé en détention provisoire, "n'avait pas son diplôme alors qu'il surveillait des enfants de 3 ans" ou encore que "sa maman est la patronne de la DRH de la ville d'Arcachon". Un dernier point contesté par la mairie qui affirme qu'elle n'a pas de "responsabilité hiérarchique", précise France 3.

Sept nouvelles plaintes ont été déposées contre le suspect mais également contre la mairie d'Arcachon. La partie civile demande par ailleurs la criminalisation du dossier. Celui-ci porte pour l'instant sur des faits d'agressions sexuelles sur des mineurs de 3 à 5 ans commis fin 2016.  Mais les familles et leurs avocats évoquent des viols -pénétrations digitales et fellations forcées- lesquels sont jugés par la cour d'assises et pourraient valoir à l'accusé 20 ans de réclusion criminelle.

Lire aussi:

Pédophile récidiviste, un ancien cadre du FN condamné pour la troisième fois

Yvelines: l'ancien maire de Favrieux accusé de pédophilie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le maire d'Arcachon est accusé de "mis en danger de la vie d'autrui" dans l'affaire de pédophilie du centre aéré.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-