Japon: un homme handicapé obligé de se hisser à la force de ses bras pour prendre son avion

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Japon: un homme handicapé obligé de se hisser à la force de ses bras pour prendre son avion

Publié le 28/06/2017 à 18:53 - Mise à jour à 18:56
©Photo AFP/Behrouz Mehri
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Hideto Kijima, un Japonais en fauteuil roulant de 44 ans, a été obligé début juin de ramper sur 17 marches d'un escalier pour se hisser à bord de l'avion Vanilla Air qui devait le ramener chez lui à Osaka.

Une nouvelle affaire impliquant une compagnie aérienne a soulevé l'indignation du plus grand nombre. Le 5 juin dernier, Hideto Kijima, un Japonais de 44 ans paraplégique, a été forcé de monter dans son avion de la Vanilla Air à la seule force de ses bras selon une sordide histoire racontée ce mercredi 28 par le journal Asahi.

Hideto Kijima, qui voyage souvent puisqu'il préside une association spécialisée dans le tourisme et l'accessibilité, a expliqué que le personnel de bord lui avait dit que de nouvelles règles de sécurité leur interdisaient de le porter jusqu'à son siège. "Les passagers handicapés peuvent monter à bord s'ils peuvent escaler l'escalier avec l'aide de leurs compagnons de route" s'est-il ainsi entendu dire.

Pour monter dans l'avion, qui devait le ramener chez lui à Osaka depuis l'île d'Amami-Oshima au sud du pays, Hideto Kijima a donc dû ramper sur 17 marches de cet escalier métallique.

Choqué, le quadragénaire a raconté son histoire dans les médias japonais une fois son périple achevé. Lui qui a visité 158 pays n'avait jamais vu ça. S'il reconnaît n'avoir parfois pas prévenu les compagnies aériennes de son handicap, il a aussi avoué "n'avoir jamais été refusé à bord d'un avion à cause de (son) incapacité à marcher".

Après que le scandale ait éclaté, la compagnie Vanilla Air s'est excusée auprès d'Hideto Kijima par l'intermédiaire d'un porte-parole, et a assuré avoir tout mis en place depuis cet incident pour que les passagers handicapés soient bien pris en charge par le personnel de bord.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour monter dans l'avion, qui devait le ramener chez lui à Osaka depuis l'île d'Amami-Oshima au sud du pays, Hideto Kijima a donc dû ramper sur 17 marches de cet escalier métallique. (illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-