Les habitants de Seattle demandent justice pour Charleena Lyles, tuée par deux policiers, une manifestation a eu lieu

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les habitants de Seattle demandent justice pour Charleena Lyles, tuée par deux policiers, une manifestation a eu lieu

Publié le 21/06/2017 à 14:45 - Mise à jour à 15:26
© MARK WALLHEISER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des centaines de personnes se sont réunies mardi soir, dans les rues de Seattle à au nord-ouest des Etats-Unis, pour une grande marche afin de demander justice pour Charleena Lyles. La jeune femme noire enceinte a été abattue par la police lors d'une intervention dimanche dernier.

La famille de la victime dénonce un meurtre. Après la cérémonie funéraire de Charleena Lyles qui a eu lieu mardi 20, plusieurs personnes en colère ont entamé une grande marche dans les rues de Seattle afin de demander justice pour la victime, tuée par deux policiers. Le groupe de manifestants a débuté la mobilisation en marchant du parc Magnuson jusqu'au district universitaire puis ont improvisé un sitting sur le boulevard Montlake afin de bloquer le trafic selon la chaine Komonews."La famille est en état de choc. Nous le voyons tout le temps à la télévision (des bavures policières, NDLR) mais une fois que cela vous arrive réellement, vous ne savez vraiment pas comment réagir", a témoigné un cousin de la victime, Rayshunda Guiden avant d'ajouter, "je ne sais vraiment pas comment réagir".

Les manifestants étaient venus avec leur slogan tel que "arrest killer cops" ("arrêtez les flics assassins") ou "#Charleena Lyle, say her name" ("Charleena Lyle, dites son nom"). La foule a aussi scandé le nom de Charleena en rappelant que la femme demandait de l'aide lorsqu'elle a été tuée.

Une marche indépendante de professeurs est venue rejoindre le cortège. Les enseignants, qui connaissaient les enfants de Charleena Lyles, ont voulu montrer leur soutien à la famille.

Une audience publique sera organisée par Lisa Herbold, la présidente du comité chargé d'enquêter sur les droits civils, afin de revenir sur cette confrontation mortelle avec la police. Aucune date n'a pour l'instant été définie.

Les deux hommes, l'officier Steven McNew et l'officier Jason Anderson ont été placé en congé administratif le temps de l'enquête. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Charleena Lyles a été abattu par deux policiers lors d'une intervention chez la victime, selon les forces de l'ordre, elle les a menacé avec un couteau.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-