Seine-et-Marne: les douanes trouvent un tableau de Degas volé en 2009

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Seine-et-Marne: les douanes trouvent un tableau de Degas volé en 2009

Publié le 21/02/2018 à 08:21 - Mise à jour à 08:24
©Jean-Christophe Verhaegen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les douanes attendent la confirmation mais ils pourraient avoir mis la main sur un tableau d'Edgar Degas à Ferrières-en-Brie, en Seine-et-Marne, vendredi. La pièce a été volée en 2009, des expertises sont en cours.

Les expertises sont en cours mais les douanes pourraient bien avoir mis la main sur une œuvre d'Edgar Degas vendredi 16. La découverte de ce petit tableau volé en 2009 s'est produite lors du contrôle d'un bus dans une station service sur l'aire d'autoroute de Ferrières-en-Brie, en Seine-et-Marne.

C'est dans la soute du véhicule que les douaniers ont découvert l'œuvre en pastel selon Le Parisien.

A voir aussi: Recherche tableau de Frida Kahlo désespérément, vu à Varsovie en 1955

Aucun des occupants du bus ne s'est manifesté lorsque les forces de l'ordre ont demandé à qui appartenait l'œuvre, personne n'a donc encore été mis en examen dans l'affaire.

Le musée du quai d'Orsay interrogé par le quotidien préfère rester prudent et "attend confirmation" avant de faire une plus ample déclaration à propos de cette découverte.

L'œuvre plutôt petite, le pastel mesure 32 centimètres sur 27, a été dérobée le 31 décembre 2009 alors qu'elle avait été prêtée au musée Cantini de Marseille par l'établissement parisien. le tableau est estimé à 800.000 euros. Le musée parisien s'est cependant gardé de confirmer cette dernière information, indiquant que celle-ci n'était "pas communicable".

Depuis presque dix ans donc, l'Office central de lutte contre les trafics de biens culturels (OCBC) était chargé de retrouver la pièce. Interpol avait même publié une photo du tableau représentant des chanteurs, il est d'ailleurs intitulé Les Choristes, pour tenter de le retrouver, en vain jusque là.

Les Choristes, propriété du musée du quai d'Orsay donc, a été produit par le maître impressionniste en 1877.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




le musée d'Orsay attent la confirmation mais se pourrait que le tableau retrouvé soit une oeuvre d'Edgar Degas.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-