Seine-et-Marne: un braqueur se tue en voiture en fuyant les gendarmes

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Seine-et-Marne: un braqueur se tue en voiture en fuyant les gendarmes

Publié le 16/06/2015 à 15:04 - Mise à jour à 15:07
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Pierre Plottu
-A +A

Des braqueurs pris en chasse par les gendarmes après l'attaque, très violente, d'une bijouterie ont eu un grave accident de la route. L'un d'eux est mort sur le coup et les autres sont blessés, pour certains gravement. Tous ont été arrêtés.

Quatre des cinq braqueurs ont été arrêtés, le cinquième est mort. En fuite après l'attaque très violente d'une bijouterie à La Ferté-sous-Jouarre (Val-de-Marne), les malfaiteurs ont perdu le contrôle de leur véhicule et percuté un poids lourd. L'un d'entre eux est mort sur le coup. 

Il est aux alentours de 10h15, ce mardi matin, lorsque deux hommes portant des brassards siglés "police" surgissent et bloquent l'accès à la rue des Pelletiers de La Ferté-sous-Jouarre. Immédiatement, d'autres arrivent et attaquent violemment une bijouterie: après avoir brisé la vitrine de l'établissement, ils frappent le gérant et s'emparent des bijoux. Tout est allé très vite, affirment des témoins cités par le journal local La Marne: "on a entendus des cris, (vu) des vitres explosées, des clients courir et le gérant se faire agresser par des individus très violents". Le bijoutier aurait reçu un coup de masse sur la tête et serait grièvement blessé.

Des policiers municipaux tentent alors de s'interposer lorsque les malfrats ouvrent le feu dans leur direction. Aucun des agents n'aurait été blessé durant la fusillade.

Les braqueurs prennent ensuite la fuite à bord de la voiture d'un complice, une Renault Megane noire. Une course-poursuite avec les gendarmes s'engage lorsque leur véhicule percute violemment un poids lourd alors qu'ils roulent à très vive allure dans le village de Pierre-Levée, une dizaine de kilomètres plus loin, raconte Le Parisien.

Le choc est extrêmement violent et l'un des malfaiteurs est tué sur le coup, les autres blessés, pour certains gravement. Tous ont été arrêtés. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Meaux.

 

Auteur(s): Pierre Plottu

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les gendarmes poursuivaient le véhicule lorsqu'il a percuté violemment un camion.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-