Seine-et-Marne: un client mécontent attaque un restaurant à la hache

Seine-et-Marne: un client mécontent attaque un restaurant à la hache

Publié le 26/12/2018 à 19:34 - Mise à jour à 19:38
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Après un désaccord sur une commande, un client du restaurant Fête ta crêpe de Bussy-Saint-George, en Seine-et-Marne, a attaqué l'établissement à la hache mardi soir peu avant la fermeture. Personne n'a été blessé mais les dégâts causés sont importants.

Un client visiblement très mécontent a attaqué un restaurant à la hache mardi 25 dans la soirée à Bussy-Saint-George, en Seine-et-Marne. Selon un témoignage, il y avait eu une erreur dans sa commande.

Les faits se sont déroulés aux alentours de minuit mardi. Ce soir là, le restaurant Fête ta crêpe fermait une trentaine de minutes plus tard.

D'après un témoin de la scène de violence interrogé par Le Parisien, les employés du petit établissement étaient dépassés face à la petite dizaine de clients qui attendaient leur tour.

A voir aussi: Nantes - il attaque la porte d'un voisin à la hache

Un client mécontent a alors fait irruption dans l'enseigne de restauration rapide située au 10 boulevard Pierre Mendès France. "Il avait déjà reçu sa commande. Peut-être qu'elle n'était pas complète", a supposé le jeune client habitué des lieux qui a témoigné.

"Il a commencé à s’embrouiller avec les serveurs et leur a dit: «toi t’es mort»", s'est-il souvenu. Le client fâché est retourné jusqu'à son véhicule où… il s'est emparé d'une hache puis est revenu dans le restaurant, hors de lui.

Après avoir frappé une borne de commande, l'homme s'est attaqué au comptoir et aux caisses de l'établissement, faisant fuir les clients qui ont alors appelé la police. La porte d'entrée a aussi été brisée.

"Les serveurs n’ont pas été blessés mais il y a des dégâts importants. Il n’y a plus de matériel de prise de commande, écrans tactiles et caisses ont été cassés. Une plainte a été déposée", a quant à lui expliqué un employé du restaurant, qui n'était pas présent au moment des faits.

Une enquête a été ouverte pour retrouver le forcené. Ce mercredi 26, la crêperie est restée fermée.

A lire aussi:

Elle tue son mari à la hache, soupçonnant une infidélité avec la voisine

Cagnes-sur-Mer: tué d'un coup de fusil alors qu'il menaçait son voisin à la hache

Dole: un homme tué à la hache en centre-ville, sa famille introuvable

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police est à la recherche de l'homme qui a attaqué un restaurant à la hache mardi soir à Bussy-Saint-George.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-