Seine-Maritime: mordu par un homme, un policier perd un bout de doigt

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Seine-Maritime: mordu par un homme, un policier perd un bout de doigt

Publié le 11/06/2018 à 15:58 - Mise à jour à 16:02
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Alors qu'il s'interposait entre deux hommes qui se battaient, un policier d'Elbeuf (en Seine-Maritime) s'est fait mordre et a perdu un bout de doigt samedi après-midi. Un autre agent a eu plus de chance et s'en sort avec seulement une entorse de pouce.

Un policier d'Elbeuf en Seine-Maritime a été grièvement blessé samedi 9 après-midi, après être intervenu pour séparer deux hommes qui se bagarraient violemment.

Il a été mordu par l'un des deux et a perdu un bout de son annulaire droit. Selon le site d'informations Normandie Actu, le suspect aurait donc arraché avec ses dents une phalange du fonctionnaire avant de la recracher.

Le policier, à qui les médecins de l'hôpital des Feugrais n'ont pas pu regreffer le bout de doigt amputé, n'est pas le seul à avoir été blessé en tentant de mettre fin à cette violente altercation. Un collègue a été soigné pour une entorse au pouce.

Lire aussi: Dax - un motard aide un policier à arrêter un suspect

Les faits se seraient déroulés vers 16h juste devant le commissariat d'Elbeuf. Trois policiers ont aperçu un homme s'emporter contre un autre qui était dans sa voiture.

Le premier a d'abord entrepris de casser la vitre en frappant très fort dessus. Mais n'y parvenant pas, il a décidé d'ouvrir la portière et a traîné sa victime dehors, commençant à la rouer de coups au sol, avant que les forces de l'ordre n'interviennent.

C'est en l'immobilisant au sol que le policier a été blessé. Les deux hommes ont été immédiatement placés en garde à vue sitôt l'altercation terminée et la situation maîtrisée.

Toujours selon Normandie Actu, un des deux gardés à vue est défavorablement connu des services de police. Toutefois il n'a pas été précisé s'il s'agissait de premier à avoir porté les coups ou de l'automobiliste. 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Elbeuf (Seine-Maritime), samedi, un policier a été mordu par un homme alors qu'il tentait de mettre fin à une bagarre. Il a perdu un bout de son annulaire droit.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-