Mont-Saint-Aignan: un étudiant de 19 ans poignardé à mort au thorax pour "un motif futile"

Mont-Saint-Aignan: un étudiant de 19 ans poignardé à mort au thorax pour "un motif futile"

Publié le 11/05/2017 à 17:00 - Mise à jour à 17:08
©Morebyless/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un jeune homme de 19 ans a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu'il discutait avec des amis étudiants dans les rues de Mont-Saint-Aignan. Pris à partie par un couple, il a reçu un coup de couteau mortel au thorax.

La commune de Mont-Saint-Aignan, non loin de Rouen, en Seine-Maritime, s'est réveillée sous le choc ce jeudi 11. La veille, vers 23h30, un jeune homme de 19 ans a été tué rue du Tronquet, alors qu'il discutait avec des amis, d'un coup de couteau au thorax, a rapporté Paris-Normandie.

Cet étudiant en première année dans une grande école d'ingénieurs agricoles aurait été pris à partie par un couple venu quémander de l'argent et des cigarettes. Selon les témoins de la scène, le ton serait monté rapidement pour "un motif futile", et l'agresseur présumé, âgé d'une vingtaine d'années, s'en serait pris à lui à ce moment-là, avant de prendre la fuite avec sa petite amie de 18 ans.

A leur arrivée, les secours ont tenté de ranimer la victime. En vain. De leur côté, les policiers ont rapidement pu mettre la main sur les deux fuyards, qui s'étaient réfugiés au domicile de l'auteur présumé du coup de couteau. Ils ont été placés en garde à vue dans la foulée de leur interpellation.

Ces deux personnes étaient semble-t-il connues des services de police pour des faits similaires commis au début de l'année 2017. C'est d'ailleurs une gardienne de la paix qui a fait le rapprochement entre les deux cas. Ses doutes ont été confirmés par les témoins du drame qui ont reconnu le suspect grâce à une photo tirée de son profil Facebook.

Ce jeudi, les camarades de la victime, étudiants comme lui de l'Institut polytechnique UniLaSalle, ont organisé une cérémonie pour lui rendre hommage. La direction de l'établissement a réagi via un communiqué: "C’était un étudiant très apprécié et son investissement dans l’école était remarquable. Toute la communauté éducative d’UniLaSalle, étudiants, salariés et administrateurs de l’école est profondément attristée par cette tragique nouvelle".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cet étudiant en première année dans une grande école d'ingénieurs agricoles aurait été pris à partie par un couple venu quémander de l'argent et des cigarettes (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-