Seine-Saint-Denis: des jeunes tabassent un collégien de 12 ans à Sevran, le soupçonnant d'être l'auteur d'un viol

Seine-Saint-Denis: des jeunes tabassent un collégien de 12 ans à Sevran, le soupçonnant d'être l'auteur d'un viol

Publié le 05/05/2017 à 13:35 - Mise à jour à 13:40
© VALERY HACHE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un adolescent de 12 ans a été roué de coups pendant plusieurs heures par sept jeunes, dont un seul majeur, à la mi-avril dernier. Ces derniers le soupçonnaient d'avoir violé une jeune fille de 13 ans.
.

Ils voulaient se faire justice eux-mêmes. Sept jeunes, dont un majeur, se sont livrés à un passage à tabac en règle contre un adolescent de 12 ans pendant plusieurs heures le 19 avril dernier à Sevran en Seine-Saint-Denis. La cause de ce déchaînement de violence? Les agresseurs tenaient leur victime pour responsable d'un viol présumé sur une jeune fille de 13 ans.

Selon Le Parisien, ces sept personnes ont été arrêtées le 2 mai après cette expédition punitive d’une rare violence.

L'affaire débute le 18 avril lorsqu'une jeune fille de 13 ans a déclaré avoir été violée à la sortie des cours. Le lendemain, dans le quartier de Montceleux, son frère et six autres adolescents ont puni le violeur présumé. En guise de représailles, il a été enlevé, séquestré et roué de coups pendant plusieurs heures malgré ses dénégations. Dénudé, le collégien de 12 ans aurait aussi été contraint de déambuler devant le collège du quartier.

Deux jours d’hospitalisation ont été nécessaires pour soigner cet adolescent à qui 45 jours d’ITT ont été accordés.

Le majeur interpellé a été déféré au tribunal correctionnel pour enlèvement et séquestration. Les six autres mineurs sont attendus au tribunal pour enfants.

En parallèle, les enquêteurs poursuivent leur investigation sur les faits présumés de viol, ouverte le 21 avril, soit deux jours après l'expédition punitive, sans que la victime n'est pour l'heure porté plainte.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux jours d’hospitalisation ont été nécessaires pour soigner cet adolescent.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-