Séisme au Népal: plus de 5.000 morts, selon un dernier bilan officiel (VIDEO)

Séisme au Népal: plus de 5.000 morts, selon un dernier bilan officiel (VIDEO)

Publié le 28/04/2015 à 15:26 - Mise à jour à 16:07
©Navesh Chitrakar/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): EB
-A +A

Le dernier bilan fait était de la mort de 5.057 personnes après le séisme dévastateur survenu au Népal samedi dernier. Trois jours de deuil national ont été décrétés. Il y a encore 560 Français qui manquent à l'appel du quai d'Orsay.

La chose était redoutée par les autorités et la communauté internationale, elle se confirme malheureusement: le bilan du tremblement de terre dévastateur qui a secoué le Népal samedi 25 avril s’alourdit d’heure en heure. Selon un dernier bilan officiel donné par le ministre de l’Intérieur népalais mardi soir, 5.057 personnes auraient trouvé la mort et on décompterait environ 8.000 blessés. Mardi matin, le Premier ministre Sushil Koirala déclarait que le bilan pourrait atteindre plus de 10.000 morts. Un deuil national de trois jours dans le pays a été décrété pour honorer la mémoire des victimes.

Dans ce petit Etat himalayen de 28 millions d’habitants, coincé entre les géants chinois et indien, les autorités reconnaissent être débordées par les conséquences du séisme. Les hôpitaux sont pleins à craquer, les médecins surchargés. Une large partie de la population dort à l’extérieur par crainte des répliques, alors qu’un orage est annoncé pour les prochaines heures.

L’aide internationale arrive au compte-goutte. De nombreux pays ont proposé leur assistance, mais l’aéroport de Katmandou, seul aéroport international du pays, est saturé. Dans un rapport publié mardi, l’ONU indique que plus de 1,4 million de personnes ont un besoin urgent d’eau, de nourriture, et d’abris.

Alors que le décès d'un couple de Français a été confirmé par le quai d'Orsay lundi, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré ce mardi matin qu’un troisième Français avait probablement trouvé la mort, emporté par une avalanche. "Nous avons localisé 2.050 Français qui sont sains et saufs", a-t-il également affirmé. Le quai d’Orsay est en revanche toujours sans nouvelle de 560 autres, principalement en raison des difficultés de communication.

Au niveau des zones montagneuses, les alpinistes qui étaient présents à plus de 6.000 mètres d'altitude sur les pentes du mont Everest depuis le séisme de samedi ont pu être évacués par hélicoptère. Les secours ont profité des conditions de météo relativement clémentes pour faire des allers-retours entre les camps 1 et 2, situés à 6.000m d’altitude, et le camp de base sud, situé à environ 5.300m. En tout, ce sont 170 alpinistes qui ont été redescendues.

(Voir ci-dessous la vidéo des conséquences du séisme à Katmandou, la capitale, filmées par un drone):

 

Auteur(s): EB

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une vue générale de Durbar Square, centre politique et religieux de Katmandu, après le séisme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-