Ses amis mettent le feu à son tee-shirt, l'étudiant grièvement brûlé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ses amis mettent le feu à son tee-shirt, l'étudiant grièvement brûlé

Publié le 05/07/2019 à 18:13 - Mise à jour à 18:14
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un étudiant de 23 ans a porté plainte contre deux amis qui, lors d'une soirée à Angers (Maine-et-Loire), ont mis le feu à son tee-shirt pour le réveiller et l'ont grièvement brûlé. Ils ont été entendus mardi 2 juillet et ont reconnu les faits.

La soirée étudiante a tourné au cauchemar pour lui. Un jeune homme de 23 ans a été grièvement brûlé sur le haut du corps, et a eu besoin de greffes de peau, quand deux amis ont voulu lui faire une blague: asperger son tee-shirt d'un produit démaquillant, y mettre le feu, juste pour le réveiller.

Le vêtement s'est vite embrasé et les deux étudiants (une jeune femme de 23 ans et un camarade de 24 ans) ont attrapé une couverture pour recouvrir leur ami avant de l'emmener dans la salle de bain pour le passer sous l'eau.

Les faits ont eu lieu tout début mars dans un appartement du centre-ville d'Angers, où plusieurs étudiants ont passé une soirée bien arrosée.

Les secours ont été prévenus et la victime a été transportée au CHU d'Angers, subissant par la suite plusieurs greffes de peau sur le torse. Il s'est vu prescrire 30 jours d'ITT.

Lire aussi: Charente-Maritime: des enfants gravement brûlés par de la sève de figuier lors d'un jeu

Le jeune homme grièvement brûlé a porté plainte, comme le rapporte Ouest-France, et les deux accusés ont été entendus par les forces de l'ordre mardi dernier.

Ils ont reconnu les faits et ont confié n'avoir pas réalisé l'ampleur et la gravité qu'un tel geste pouvait avoir. En d'autres mots, ils ne pensaient pas que le tee-shirt s'embraserait et qu'ils feraient du mal à leur ami.

Les deux individus devront répondre de leurs actes devant le tribunal correctionnel le 14 novembre prochain.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un étudiant angevin a été grièvement brûlé sur le haut du corps début mars par deux amis qui ont mis le feu à son tee-shirt.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-