Sète: un prof tente de s'immoler par le feu devant un collège

Sète: un prof tente de s'immoler par le feu devant un collège

Publié le 20/02/2019 à 15:04 - Mise à jour à 15:07
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Lundi 18 au soir, un enseignant à tenter de se suicider en s'immolant par le feu à Sète dans l'Hérault. L'homme est hors de danger mais a été brûlé au deuxième degré.

Le geste était désespéré: lundi dans la soirée, un enseignant d'une quarantaine d'années à tenté de s'immoler par le feu devant le collège Victor Hugo de Sète dans le département de l'Hérault.

Les détails exacts des éléments ne sont pas connus avec précision et c'est le rectorat de Montpellier qui a dévoilé l'information mardi 19 à l'Agence France Presse. "Un enseignant a tenté de mettre fin à ses jours" annonce l'administration en parlant de son côté d'une "tentative d'immolation".

Les enseignants de ce collège situé à l'entrée de la ville ont exercé leur droit de retrait mardi 19 et les cours n'ont pas été assurés dans l'établissement.

Une cellule d'écoute a été mise en place par les services du rectorat qui assure que "toutes les mesures d'accompagnement ont été mises en place".

Lire aussi: Le professeur montre du porno en classe, il est suspendu... et défendu par les élèves (vidéo)

Le professeur souffre de blessures au second degré mais selon des sources syndicales, le quadragénaire n'est plus en danger. Les motifs du geste de l'enseignant restent inconnus.

Le 22 janvier dernier, un enseignant travaillant dans une école élémentaire de l'Eure a été retrouvé mort chez lui. Il s'était suicidé alors qu'il devait être informé d'une suspension dans le cadre d'une enquête pour des faits de harcèlement sexuel.

Voir aussi:

Antibes: des lycéens sauvent leur professeur victime d'un malaise cardiaque

Tarn-et-Garonne: des collégiens accusés d'avoir filmé sous la jupe d'une professeure

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a tenté de s'immoler par le feu mais est maintenant hors de danger.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-