Site nucléaire de Framatome: un colis suspect déposé devant l'entrée principale

Site nucléaire de Framatome: un colis suspect déposé devant l'entrée principale

Publié le 03/04/2018 à 14:28 - Mise à jour à 14:37
©Denis Charlet/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Peu avant 8h ce mardi matin, un colis suspect a été découvert devant le site nucléaire Framatome (ex FBFC) à Romans-sur-Isère (Drôme). Il s'agissait d'une fausse alerte.

Fausse alerte mais vraie intervention des démineurs. Un colis suspect a été déposé par mégarde près de l'entrée principale devant le site nucléaire Framatome à Romans-sur-Isère (Drôme) ce mardi 3 au matin. Le site est particulièrement sensible car y est fabriqué du combustible nucléaire. Un périmètre de sécurité a été mise en place pour permettre l'intervention des spécialistes du déminage.

Le "colis" en question serait en fait un chariot élévateur et une batterie déposés là, sans explication, devant les grilles de l’établissement. Une équipe de démineurs missionné par la préfecture de la Drôme s'est rendue sur place pour effectuer "une levée de doute" qui a permi de constater que l'objet ne présentait aucun danger et permettre la levée du périmètre de sécurité.

D'après les informations obtenues par France Bleu Drôme Ardèche, "un livreur est arrivé une heure trop tôt ce mardi matin pour une livraison. Il a alors laissé un transpalette et sa batterie (un chargeur) devant l'entrée du site avant de repartir". De façon assez surprenante, le livreur n'aurait pas suivi la procédure habituelle qui consiste à prévenir le garde en faction et de prendre un bon de commande mais aurait purement et simplement abandonné son colis et son véhicule.

Lire aussi - Romans: intervention des démineurs sur un site nucléaire d'Areva après la découverte de substances "suspectes"

"C'est une première, on avait jamais vu ça (...) C'était une erreur, il n'y avait pas de volonté de nuire" a fait savoir la communication du site de Framatome.

Le site avait fait l'objet d'une évacuation d'urgence en raison d'une substance suspecte détectée dans la cabine d'un camion qui devait pénétrer dans l'enceinte du lieu en novembre dernier. Les autorités redoutaient qu'il s'agisse d'explosifs, déclenchant une intervention des démineurs alors que la menace terroriste qui pèse sur la France est toujours maximale. Il s'agissait finalement d'une substance chimique inoffensive.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les démineurs ont effectué une "levée de doute" sur le site nucléaire de Framatome de Romans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-