SNCF: un homme malvoyant voulait se rendre à Orthez, on le dirige vers le mauvais train et il finit à Paris

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

SNCF: un homme malvoyant voulait se rendre à Orthez, on le dirige vers le mauvais train et il finit à Paris

Publié le 13/08/2017 à 14:34 - Mise à jour à 14:38
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le trentenaire malvoyant s'est retrouvé mardi à Paris au lieu des Pyrénées-Atlantiques. Selon lui, il a été mal pris en charge par des agents de la SNCF.

Nouveau scandale dans le traitement des passagers pour la SNCF. Selon le journal Sud-Ouest, un homme malvoyant originaire de Bordeaux souhaitait se rendre dans sa famille à Orthez (Pyrénées-Atlantiques) mardi 8 au matin par le train. Titulaire d'un billet Accès Plus du fait de son handicap, il est censé pouvoir compter sur un accompagnement en gare.

Toutefois, les agents de la compagnie ferroviaire l'auraient mal pris en charge, et pour cause, l'homme a été conduit dans un train à destination de Paris-Montparnasse. Ce n'est que lors de l'annonce de départ lancé par le contrôleur du train qu'il a compris qu'il ne se trouvait pas dans le bon véhicule. "Bienvenue dans ce train sans arrêt jusqu'à Paris-Montparnasse", a-t-il entendu à son grand désarroi.

A 14h, lorsqu'il est arrivé à Paris, la SNCF lui a fourni un nouveau billet de train qu'il a pris une heure et demi plus tard. L'homme est arrivé finalement à Orthez à 20h, alors que le trajet originel ne devait durer que deux heures. 

Un terrible mésaventure qui n'est pas sans rappeler un fait divers qui s'est déroulé le jour même et mettant également en cause l'accompagnement des personnes handicapées par la SNCF. Une jeune femme qui se déplace en fauteuil roulant électrique, avait prévu de se rendre en train de Vintimille à la frontière italienne à Grenoble (Isère), via une correspondance à Avignon (Vaucluse).

Or, une fois son TGV arrivé dans cette gare pour une escale de trois minutes, aucun agent ne s'est présenté pour l'aider à descendre, bien qu'elle ait réservé le service Accès plus qui le prévoit.

La jeune femme est restée bloquée à bord du train qui est reparti pour Paris, a-t-elle raconté sur son blog. Prise en charge par la SNCF à la gare de Lyon, elle a fini par arriver à Grenoble avec 4h30 de retard sur l'horaire initialement prévu.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme malvoyant aurait été dirigé vers le mauvais train à Bordeaux.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-