Soirée al-Jazeera, journaliste recherché et djellaba: la soirée polémique des Identitaires à Lille

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Soirée al-Jazeera, journaliste recherché et djellaba: la soirée polémique des Identitaires à Lille

Publié le 13/02/2019 à 17:34 - Mise à jour le 14/02/2019 à 15:33
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un récent reportage d'al-Jazeera intitulé "Generation Hate" s'est intéressé à la branche lilloise du groupuscule Génération identitaire. Pour "remercier" la chaîne qatarie pour ce "coup de pub", le bar identitaire "La Citadelle" a organisé une soirée douteuse. [article mis à jour le 14 février avec la réaction de Génération identitaire]

La préfecture se dit incapable d'intervenir. La Citadelle, un bar associatif fréquenté par l'ultra-droite de Lille, organise le 22 février une soirée particulièrement polémique sur le "thème" d'al-Jazeera, la chaîne d'information qatarie qui a récemment consacré un reportage édifiant au lieu et à ses clients. Comme l'explique La Voix du Nord, les participants à la soirée qui viendront en hijab et en djellaba se verront offrir une bière gratuite. Ambiance...

"Loin d'être rancuniers, nous voulons rendre hommage à l'un de nos sponsors, al-Jazeera, pour le fabuleux coup de projecteur auquel nous avons eu droit! En son honneur, La Citadelle vous invite à la Soirée costumée al-Jazeera, qui aura lieu, le vendredi 22 février dès 19h", fait savoir le compte Facebook de l'organisation Citadelle. Son président, Aurélien Verhassel, qui revendique également être toujours membre du groupuscule d'extrême droite Génération identitaire, a expliqué qu'il voulait "remercier notre sponsor al-Jazeera pour l’extraordinaire coup de projecteur auquel nous avons eu droit et pour les dizaines d’adhésions qui suivirent ce coup de pub...".

Un récent reportage diffusé par la chaîne al-Jazeera, mis en ligne le 9 décembre et intitulé Generation Hate (Génération haine, en français), mettait en lumière les propos racistes, la violence et même les menaces d'attentats dont seraient responsables des individus gravitant autour du groupuscule identitaire et du bar La Citadelle. L'enquête, en grande partie tournée en caméra cachée, faisait également grand cas des liens qui uniraient les cadres lillois et parisiens de Génération identitaire avec le Rassemblement national (EN) de Marine Le Pen.

Lire aussi - Les liens troubles du Rassemblement national et de l'ultra-droite lilloise

Détail particulièrement douteux, la Citadelle, reprenant les codes du western, a diffusé un avis de recherche à l'encontre du jeune journaliste qui a infiltré le groupe pour les besoins du reportage de la chaine qatarie.

"Juridiquement, il s’agit d’une association loi 1901 déclarée en préfecture, qui dispose d’un local ouvert exclusivement à ses membres et non au public. À ce titre, ce lieu, qui est un cercle privé, ne relève pas des mesures classiques de police administrative relatives aux différents types d’établissements recevant du public (bars, restaurants, commerces, écoles, hôtels)", a fait savoir la préfecture jointe par le quotidien nordiste. "Le préfet ne peut pas fermer un lieu qui n’est pas ouvert au public", ont précisé les autorités.

Mise à jour le 14 février: Suite à la publication de cet article, Génération identitaire nous a contacté et dément qu'Aurélien Verhassel soit encore adhérent, contrairement à ce qu'il affirme. "Si nous recevons sa demande d'adhésion, nous la refuserons", nous a ainsi affirmé catégoriquement un porte-parole de GI. Et ajoute: "Nous n'étions pas au courant de cette soirée, ce ne sont pas nos méthodes".

Voir:

Violences et séquestration: 22 membres de Génération identitaire mis en examen

"Patrouilles antimigrants": garde à vue pour Damien Rieu, identitaire proche du FN (RN)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La soirée à la Citadelle est organisée par son président Aurélien Verhassel, un proche de Génération identitaire.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-