Somme: drame au cirque, un lion attaque le dompteur devant tout le public, le dresseur dans un état "très grave"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Somme: drame au cirque, un lion attaque le dompteur devant tout le public, le dresseur dans un état "très grave"

Publié le 08/05/2017 à 08:44 - Mise à jour à 08:51
©Zoo-Amnéville
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

C'était un jour de cirque dimanche 7 à Doullens, dans la Somme. Mais c'est une scène d'horreur à laquelle a assisté le public du Buffalo Circus, avec un lion massacrant son dresseur, le blessant très grièvement. L'animal sera euthanasié.

Le drame s'est déroulé devant une centaine de spectateurs dont de nombreux enfants. Dimanche 7, dans la commune de Doullens (Somme), lors d'un spectacle de cirque, un dompteur a été brutalement attaqué par un lion, le blessant très grièvement. La scène, d'une violence inouïe, a terrifié le public et plusieurs personnes ont dû être prises en charge pour des malaises face à cette scène choquante.

Depuis le 30 avril, le Buffalo Circus était installé à Doullens. Le numéro de domptage de la représentation du dimanche après-midi touchait à sa fin. Dernier "tour" avant les applaudissements, le dompteur fait sortir son lion de la scène en le faisant passer entre ses jambes. Du classique. C'est pourtant là que le drame va se jouer. Au lieu de regagner docilement sa cage, le fauve se precipite sur le malheureux dompteur, l'attrapant dans sa gueule et le griffant avec rage.

L'homme, âgé de moins de 40 ans sans plus de détails, est dans un état jugé "très grave". Il a été héliporté vers l'hôpital.

Selon les éléments rapportés par Le Courrier picard, le dompteur était respectueux envers ses bêtes et œuvrait avec professionnalisme. "Il en prend un grand soin. Ce matin (dimanche, NDLR) encore il avait changé la sciure pour qu’ils aient une litière propre. Mais en ce moment, c’est la saison des amours, ils sont énervés".

Le cirque a d'ores et déjà annoncé que le lion agressif sera euthanasié. Devenu agressif et dangereux, il ne peut plus être utilisé pour des spectacles de domptage. Le cirque n'a cependant pas indiqué ce qu'il adviendrait du deuxième lion du spectacle, qui lui avait regagné sa cage juste avant le drame.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le lion a attaqué le dresseur à la fin du numéro, il sera euthanasié.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-