Somme: un agriculteur tué à coups de marteau

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Somme: un agriculteur tué à coups de marteau

Publié le 14/02/2018 à 13:49 - Mise à jour à 13:51
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un agriculteur âgé de 55 ans a été tué de plusieurs coups de marteaux mardi à Allery dans la Somme. C'est son frère qui a découvert son corps sans vie et alerté les secours. Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue, une dispute serait à l'origine du drame.

Un fermier a été retrouvé mort à son domicile d'Allery, dans la Somme, mardi 13. C'est son frère qui a découvert le corps inanimé et aussitôt appelé les secours. Le quinquagénaire est décédé après avoir reçu plusieurs coups de marteau.

Arrivés sur place les pompiers n'ont pas réussi à réanimer la victime et n'ont pu que constater le décès de l'homme de 55 ans qui présentait des coups mortels à la tête.

A voir aussi: Attaques au marteau à Dijon et Chalon-sur-Saône - un adolescent se rend à la police

L'enquête pour faire la lumière sur les circonstances de la mort du fermier a été confiée à la brigade de recherche d'Abbeville, une unité de la gendarmerie, selon Le Courrier Picard. Les premières constatations et prélèvements effectués sur les lieux ont permis l'interpellation d'un suspect.

Cet homme correspondait à un signalement donné par le frère du défunt aux enquêteurs. Lors de son arrestation, il présentait des tâches de sang sur ses vêtements et a été placé en garde à vue dès mardi soir.

"Il s'agirait d'un crime" d'après les premières observations des militaires chargés de l'affaire. Une violente altercation a éclaté entre le suspect et la victime et c'est cette dispute qui aurait mené l'un à frapper l'autre à la tête à l'aide d'un marteau.

Le petit village d'Allery située à une trentaine de kilomètres d'Amiens, qui ne compte que 750 habitants, est sous le choc après la révélation de ce drame qui s'est déroulé dans la ferme de la rue du Quayet, proche du cœur du bourg.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les secours n'ont pu que constater le décès de l'agriculteur frappé mortellement à la tête par plusieurs coups de marteau.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-