Son voisin faisait trop de bruit, il l'a massacré à la batte de baseball

Son voisin faisait trop de bruit, il l'a massacré à la batte de baseball

Publié le 13/06/2019 à 17:51 - Mise à jour à 18:05
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La cour d'Assises du Calvados a condamné à 13 ans de prison mercredi 12 un homme qui avait tué son voisin en juillet 2016 car il était excédé par le bruit qu'il faisait. Les deux hommes avaient un long contentieux en commun.

 

Le tragique fait divers avait eu lieu le soir de la finale de l'Euro 2016 qui opposait le Portugal et la France. Un homme de 40 ans a été condamné à 13 ans de prison mercredi par le tribunal de Caen pour avoir frappé à mort son voisin de 37 ans à la batte de baseball au motif que celui-ci faisait trop de bruit. Il a été reconnu coupable de "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", la qualification de meurtre n'ayant pas été retenue à l'issue du procès. Les deux hommes entretenaient un long contentieux.

Comme le rappelle Ouest-France, qui rapporte l'information, les faits avaient eu lieu le 10 juillet 2016, vers 23h. Excédé par de nouvelles nuisances sonores de son voisin, coutumier des faits selon les autres habitants de l'immeuble, le prévenu avait sonné chez lui et lui avait assené quatre violents coups de batte à la tête. C'est le quadragénaire qui appellera lui-même les secours, en vain.

La victime succombera à l'hôpital le lendemain des faits.

Lire aussi - Il massacre sa femme à la batte de base-ball puis tue leurs bébés

Les deux hommes avaient eu une altercation le mois précédant qui s'était déjà soldé par des coups. Le quadragénaire avait acheté l'arme du crime pour "se défendre" contre son voisin.

"J’ai agi par rage, je n’en pouvais plus", avait témoigné le suspect en garde à vue. A la barre, il a immédiatement reconnu les faits.

L’avocat général a requis 15 années d’emprisonnement, estimant que le choix de l’arme, le fait de viser la tête et la violence des coups étaient des éléments accablants. L’avocate de la défense a plaidé "l'acte passionnel" d'un homme "immature, impulsif et borderline", s’appuyant sur l’analyse d’un psychiatre.

Il a finalement été condamné à 13 ans de réclusion criminelle.

Voir:

Hautes-Pyrénées: agressé à la batte de baseball à cause de son camping-car

Il frappe à la batte de baseball et laisse pour mort un homme: un footballeur en garde à vue

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La cour d'Assises du Calvados a condamné à 13 ans de prison mercredi 12 un homme qui avait tué son voisin en juillet 2016.

Newsletter





Commentaires

-