Sophie Pétronin, dernière otage française, en vie dans une vidéo

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Sophie Pétronin, dernière otage française, en vie dans une vidéo

Publié le 02/03/2018 à 10:56 - Mise à jour à 11:00
©Liberons Sophie/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'otage franco-suisse au Mali Sophie Pétronin est apparue dans une vidéo datée de jeudi. Elle y apparaît très affaiblie. Elle est retenue par groupe djihadiste proche d'Al-Qaïda depuis décembre 2016.

L'otage franco-suisse Sophie Pétronin est apparue dans une courte vidéo diffusée par le groupe djihadiste Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin (JNIM). L'humanitaire de 72 ans est retenue au Mali depuis décembre 2016.

Très affaiblie, elle était sous traitement, d'après les médicaments et la perfusion filmés à côté d'elle.

A voir aussi: Sophie Pétronin otage au Mali - la famille très inquiète, le Quai d'Orsay veut rester discret

La vidéo intitulée "SOS, Save Old Sophie" (SOS, Sauvez la vieille Sophie, en français) a fait vivement réagir les proches de la femme, médecin de formation.

"Elle est dans un état de détresse totale (…) l'heure est grave. (…) Il faut que le gouvernement passe à l'action, parce que depuis le premier jour de l'enlèvement, rien n'a été fait. Elle ne mérite pas ce qu'elle vit actuellement", a dénoncé son neveu, Arnaud Granouillac, au micro de France Inter.

En guise de fond sonore de la courte vidéo ses geôliers de JNIM, une organisation djihadiste proche de Al-Quaïda, ont passé une phrase d'Emmanuel Macron "je vous protégerai".

Les dernières, et premières depuis son enlèvement, nouvelles de Sophie Pétronin remontaient à juillet dernier. La vidéo prouve donc qu'elle est toujours en vie mais visiblement en mauvaise santé.

En décembre dernier, alors qu'elle avait été enlevée depuis un an jour pour jour, ses proches pointaient du doigt l'inaction de l'Etat qui selon eux ne faisait rien pour libérer la dernière otage française.

"Aucune tentative de rapprochement ou de dialogue avec les ravisseurs n'a été réalisée. (…) Ils (le ministère des Affaires étrangères, NDLR) ont pris la décision de ne pas intervenir, c'est clair, le gouvernement a abandonné ma mère", expliquait Sébastien Chadaud-Pétronin, le fils de l'humanitaire, au micro de France Bleu Drôme-Ardèche.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sophie Pétronin a été enlevée au Mali en décembre 2016.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-