Souffrant d'acouphènes et dépressif, il poignarde sa compagne et se suicide

Souffrant d'acouphènes et dépressif, il poignarde sa compagne et se suicide

Publié le 25/09/2018 à 10:45 - Mise à jour à 10:54
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

A Pont-Rémy dans la Somme, samedi, un homme de 49 ans a poignardé sa compagne avant de suicider d'une balle de 22 long rifle. L'individu souffrait de dépression probablement causée par des acouphènes qui se manifestaient depuis plusieurs mois.

Le mal dont il souffrait l'a poussé à la dépression, puis à la tentative de meurtre pour finir par le suicide. Samedi 22, un homme de 49 ans s'est donné la mort au moment de l'assaut du GIGN qui encerclait sa maison. L'individu s'était retranché après avoir poignardé à une dizaine de reprises sa compagne.

Les faits se déroulent à Pont-Rémy dans le département de la Somme, comme le rapporte le journal Le Courrier Picard. Vers 15h30, ce responsable de service au conseil régional des Hauts-de-France donne plusieurs coups de couteau à sa compagne de 45 ans qui parvient à prendre la fuite malgré ses blessures. Gravement blessée, elle sera hospitalisée mais le pronostic vital ne sera pas engagé. L'homme, David P., se retranche ensuite chez lui. Le GIGN intervient et tente dans un premier temps de négocier avec le forcené. Dans la soirée les forces de l'ordre pénètrent sur les lieux et découvrent que le quadragénaire s'est suicidé d'une balle de carabine 22 long rifle.

Comment expliquer un tel coup de folie? Rapidement c'est la piste de la dépression qui va sembler la cause de cette tragédie. L'homme était en arrêt-maladie depuis trois semaines et souffrait d'acouphènes depuis plusieurs mois ayant peu à peu altéré sa santé mentale, le poussant à arrêter son principal loisir: la plongée.

Voir aussi - Acouphènes: plus du quart des Français touchés, selon un sondage

Les acouphènes sont une sensation auditive –un "bruit dans l'oreille"– qui ne correspond à aucun bruit extérieur et est entendu uniquement par la personne souffrant de cette sensation qui peut devenir obsédante, et s'accompagner de vertiges. Si certaines pathologies ou des traumatismes auditifs peuvent être à l'origine de cette nuisance, parfois insupportable, dans d'autres cas, la cause est inconnue. Or, il n'existe pas de remède pour les acouphènes, c'est la cause qu'il faut traiter pour espérer les voir disparaître. Sous réserve, donc, d'identifier la cause.

Selon les parents, une situation conflictuelle au travail pourrait être une cause ayant envenimé la situation: divorcé de sa première femme, celle-ci était probablement sa subordonnée au conseil régional, et sa compagne actuelle qu'il a tenté de tuer travaillait également dans cette administration.

Mais l'ensemble des facteurs ayant mené au drame ne sont peut-être pas connus. De l'aveu même de ses parents, qui s'expriment dans le quotidien local: "David ne parlait pas beaucoup. Ce qui était privé devait rester privé. On ne savait même pas qu’il avait une arme déclarée en préfecture. Il n’était pourtant pas chasseur".

Lire aussi:

Acouphènes: "Diapason", l'application pour soulager les malades  

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme souffrait d'acouphènes, une pathologie pouvant pousser à la dépression.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-