Soupçons d'empoisonnement: l'anesthésiste de Besançon en garde à vue

Soupçons d'empoisonnement: l'anesthésiste de Besançon en garde à vue

Publié le 14/05/2019 à 16:01 - Mise à jour à 16:31
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Frédéric Péchier, anesthésiste à Besançon déjà soupçonné de sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14. Les enquêteurs souhaiteraient l'interroger sur plusieurs dizaines d'autres cas suspects.

Plus de deux ans après les débuts de l'enquête et une remise en liberté, le docteur Frédéric Péchier a été de nouveau placé en garde à vue ce mardi.

Ce praticien réputé et apprécié du milieu médical bisontin était déjà suspecté par les enquêteurs de la police judiciaire de l'empoisonnement volontaire et prémédité de sept patients âgés de 37 à 53 ans, entre 2008 et 2017, dans deux cliniques privées de Besançon. Cette nouvelle audition par les enquêteurs porterait sur plusieurs dizaines d'autres cas suspects.

Voir: Empoisonnement de patients à Besançon: l'anesthésiste laissé libre

L'anesthésiste avait été mis en examen en mars 2007 pour "empoisonnement avec préméditation", puis laissé libre sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer. Dès le début de l'affaire cependant, d'importants doutes ont été soulevés quant à un nombre de victimes potentielles bien plus important. En effet, une quarantaine d'autres incidents similaires ont été enregistrés à Besançon sur une vingtaine d'années, dont une vingtaine ont été mortels.

Selon l'enquête, des "doses létales de potassium et d'anesthésique" ont été volontairement administrées à au moins quatre patients de la clinique Saint-Vincent - dont deux sont morts - et à trois patients de la polyclinique de Franche-Comté lors d'opérations sans difficulté particulière. Frédéric Péchier n'était pas en charge de ces patients, mais il était parfois appelé pour les réanimer. Les enquêteurs soupçonnent le médecin d'avoir empoisonné les patients afin d'apparaître comme un "héros" après leur être venu en aide, et conforter son excellente réputation professionnelle. Il a toujours clamé son innocence et son incompréhension.

Frédéric Péchier encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité s'il est déclaré coupable.

Lire aussi:

Nice: 20 ans de prison pour l'homme qui empoisonnait l'occupante de son viager

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Frédéric Péchier a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête pour empoisonnement avec préméditation.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-