"Soyez très ferme avec tous ces gauchos": le message d'un vétéran à Macron (vidéo)

"Soyez très ferme avec tous ces gauchos": le message d'un vétéran à Macron (vidéo)

Publié le 09/05/2018 à 07:14 - Mise à jour à 07:16
© FRANCOIS GUILLOT / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Emmanuel Macron a célébré mardi des cérémonies du 8-Mai, 73e anniversaire de la victoire de 1945. Un vétéran en a profité pour glisser un conseil pour le moins polémique au chef de l'Etat.

C'est un conseil auquel Emmanuel Macron ne s'attendait surement pas. Au cours des cérémonies du 8 mai sur les Champs-Elysées, mardi, le chef de l'Etat a salué les vétérans comme le veut le protocole. Un instant fugace dont s'est servi l'un d'eux pour glisser un message au président de la République.

"Si je peux me permettre, soyez très ferme avec tous ces gauchos de la politique qui ne veulent que foutre la merde", a-t-il lancé en serrant la main d'Emmanuel Macron. "Ne vous inquiétez pas. Regardez-moi faire. Je ne commenterai pas ce que vous avez dit. Il faut que tout le monde puisse s'exprimer, mais il faut qu'il y ait un peu d'ordre", a répondu Emmanuel Macron, bien conscient de la présence de la caméra et de la portée de sa réponse à des propos polémiques.

Visiblement satisfait de la réponse du chef de l'Etat, le porte-drapeau a remercié Emmanuel Macron.

Ce dernier a célébré le 73e anniversaire de la victoire de 1945, sur un mode traditionnel, en présence de descendants du général de Gaulle et de l'ancien président Nicolas Sarkozy, mais sans François Hollande. Il a déposé une gerbe de fleurs et ranimé la flamme sur la Tombe du soldat inconnu, avant de saluer des anciens combattants rassemblés à l'Arc de Triomphe.

Lire aussi - Un premier 8-Mai traditionnel pour Emmanuel Macron

Accompagné du Premier ministre Edouard Philippe, Emmanuel Macron, arborant à la boutonnière le bleuet de France en mémoire des anciens combattants et victimes de guerre, s'était d'abord rendu sous un soleil éclatant à la statue du général de Gaulle érigée sur les Champs-Elysées, non loin de celle de Winston Churchill et de Georges Clemenceau.

Plusieurs membres du gouvernement, dont la ministre des Armées Florence Parly, ainsi que les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale Gérard Larcher et François de Rugy étaient également présents.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Soyez très ferme avec tous ces gauchos de la politique qui ne veulent que foutre la merde", le curieux conseil d'un vétéran à Macron.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-