Stains: le Conseil d'Etat confirme la fermeture de la mosquée Al Rawda "prônant un islam radical"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Stains: le Conseil d'Etat confirme la fermeture de la mosquée Al Rawda "prônant un islam radical"

Publié le 20/01/2017 à 16:59 - Mise à jour à 17:00
©JPDN/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le Conseil d'Etat a confirmé vendredi la fermeture de la mosquée "Al Rawda" de Stains. Il juge qu'elle était devenue un lieu de rassemblement qui prônait un islam radical et qui appelait à la violence.

Le Conseil d'État a confirmé ce vendredi 20 la fermeture de la mosquée "Al Rawda" de Stains, jugeant qu'elle était "devenue un lieu de rassemblement prônant un islam radical et appelant à la violence", dans un communiqué. Cette mosquée de Seine-Saint-Denis, qui accueillait plus de 600 fidèles lors de la prière du vendredi, a été fermée début novembre car soupçonnée par les autorités de promouvoir l'islamisme radical.

A l'occasion du dernier renouvellement de l'état d'urgence en décembre, la mesure de fermeture a été renouvelée. Le centre culturel franco-égyptien qui gère le lieu de culte avait saisi en référé (urgence) le tribunal administratif de Montreuil, qui avait rejeté son recours. Il avait alors saisi le Conseil d'Etat.

Dans sa décision, le juge des référés du Conseil d'État rappelle que la mosquée présentait pour les autorités une "menace grave pour la sécurité et l'ordre" car elle était fréquentée "par de très nombreux fidèles parfois très jeunes dont une part importante venaient d'autres communes", qu'elle "diffusait un message appelant à la haine et la violence" et que son "imam principal tenait des propos radicaux".

La plus haute juridiction administrative de France relève aussi que la mosquée, ouverte en 2013, a été "fréquentée par plusieurs individus djihadistes notoirement connus pour leur engagement et leurs agissements et par des candidats au djihad". Tout en prenant acte du fait que l'imam mis en cause avait été renvoyé et un site internet créé pour condamner les propos radicaux, le Conseil d'État a jugé que ces mesures étaient "trop récentes pour estimer que le risque a disparu".

Il affirme par ailleurs que "l'atteinte à la liberté de culte est tempérée par le fait qu'il y a deux autres mosquées à Stains, vers lesquelles se sont reportés la plupart des fidèles de la mosquée fermée". Une vingtaine de mosquées et salles de prières présumées radicalisées ont été fermées depuis l'instauration de l'état d'urgence après les attentats du 13 novembre 2015.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A l'occasion du dernier renouvellement de l'état d'urgence en décembre, la mesure de fermeture a été renouvelée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-