Stains: une policière blessée lors d'un contrôle routier, possible rapport avec l'attaque à l'aéroport d'Orly

Stains: une policière blessée lors d'un contrôle routier, possible rapport avec l'attaque à l'aéroport d'Orly

Publié le 18/03/2017 à 10:46 - Mise à jour à 10:48
©Lewis Joly/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme a tiré sur trois policiers à Stains (Seine-Saint-Denis) ce samedi matin, avant de prendre la fuite. L'un des policiers est blessé par balle. Il pourrait y avoir un lien avec l'attaque d'une patrouille de l'opération Sentinelle également ce samedi

Une policière a été blessé par un coup de feu lors d'un contrôle routier vers 6h50 ce samedi 18. Selon BFMTV, qui révèle l'information, il pourrait y avoir un rapport avec l'homme abattu à l'aéroport d'Orly également ce samedi.

Trois policiers se sont livré à un contrôle routier de routine sur le conducteur d'un Clio à Stains, avenue Stalingrad, en Seine-Saint-Denis. Au moment de présenter ses papiers d'identité, l'homme aurait sorti une arme de poing et a ouvert le feu sur une policière qui a été blessée. Le suspect aurait alors pris la fuite en forçant le barrage de police. La policière blessée a été prise en charge par les secours, ses jours ne sont pas en danger.

La voiture de l'homme a été abandonné au niveau du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne. Toujours selon la chaîne d'information en continue, le suspect aurait alors arrêté un autre véhicule et en aurait fait descendre le conducteur pour s'en emparer et continuer sa cavale.

Ce dernier véhicule aurait été retrouvé par les policiers dans le parking de l'aéroport d'Orly-sud où s'est déroulé ce samedi une éphémère prise d'otage. Un homme s'est emparé de l'arme de service d'une militaire de l'opération Sentinelle en patrouille avant de se réfugier dans un commerce de l'aéroport. Là, il aurait été abattu par les autres membres de la patrouille.

Une opération de déminage est en cours pour déterminer si l'homme était porteur ou non d'explosif, selon Pierre-Henri Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur. Un périmètre de sécurité a été mis en place et d'importants moyens policiers ont été engagés, a-t-il précisé. L'aéroport a été entièrement évacué et les vols à l'arrivé d'Orly ont été détourné vers Roissy-Charles-de-Gaulle. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La voiture de l'homme a été abandonné au niveau du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-