Strasbourg: la jeune chirurgienne se donne la mort dans son bureau

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Strasbourg: la jeune chirurgienne se donne la mort dans son bureau

Publié le 13/06/2018 à 17:48 - Mise à jour à 18:05
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une jeune chirurgienne de 34 ans, spécialiste du cancer du sein, s'est donnée la mort vendredi. Son geste est, pour l'instant, inexpliqué.

Elle s'est suicidée sur son lieu de travail. Le journal L'Alsace révèle mardi 12 qu'une jeune chirurgienne du centre d'oncologie Paul Strauss s'est donné la mort vendredi 8. Le corps de Stéphanie J., une spécialiste du cancer du sein âgée de 34 ans, a été retrouvé dans son bureau, plongeant ses collègues dans la stupeur face à ce geste inexpliqué.

Décrite comme "très dynamique" et "très appréciée" par ses confrères, cette mère de deux enfants avait récemment développé la chirurgie ambulatoire. Une enquête a été ouverte pour confirmer la thèse du suicide, qui ne semble guère faire de doutes, et essayer de comprendre ce geste fatal.

Interrogé par France bleu, un délégué syndical Force ouvrière de l'hôpital tente d'amorcer une explication. "Nous n’excluons pas que les conditions de travail, la souffrance au travail, aient pu être un facteur déclenchant. Le centre traverse une période extrêmement difficile" explique-t-il, rappelant que "600 salariés sont toujours en attente de réponses concrètes sur leur avenir au sein de l’Institut régional du cancer alors que nous sommes à quelques semaines du déménagement".

Aller plus loin: Info FranceSoir - Paris: un infirmier se défenestre à l'hôpital Georges-Pompidou  

L'établissement doit en effet prendre ses nouveaux quartiers dans les locaux du futur Institut régional du cancer sur le site de Hautepierre (toujours en construction), et fusionner à cette occasion avec les hôpitaux universitaires de Strasbourg.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La chirurgienne s'est donnée la mort dans l'hôpital Paul Strauss.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-