Suisse: un homme tire sur des musulmans dans une salle de prière de Zurich, 3 blessés

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Suisse: un homme tire sur des musulmans dans une salle de prière de Zurich, 3 blessés

Publié le 20/12/2016 à 08:12 - Mise à jour à 08:23
©Michael Buholzer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme a blessé trois personnes par arme à feu lundi dans une salle de prière musulmane de la ville de Zurich. L'homme est toujours recherché, et pourrait être celui dont le cadavre a été retrouvé après l'attaque, non loin des lieux des coups de feu. Les autorités cantonales enquêtent, et n'ont pas encore confirmé le lien entre les deux affaires.

L’attaque aurait pu être un carnage, et son auteur est pour l’instant encore mystérieux. Un homme a ouvert le feu lundi 19 dans une salle de prière d’un centre islamique de la ville de Zurich en Suisse. Il était 17h30 lorsqu’un un individu, appremment âgé d’une trentaine d’années, et habillé selon des témoins d’un bonnet de laine de couleur sombre, pénètre dans cette salle à proximité de la gare centrale. Elle accueille habituellement plusieurs dizaine de fidèles venant principalement du Maghreb, de Somalie et d’Erythrée. Là, pour des motifs qui ne sont pas encore éclaircis, il tire sur les fidèles en blessant trois d’entre eux, âgés de 30,35 et 56 ans. Les autorités n’ont pas encore détaillé la gravité des blessures subies.

L’assaillant a réussi à prendre la fuite, et une enquête est en cours pour essayer de l’appréhender. Un appel à témoina été lancé.

Mais l’homme n’est peut-être déjà plus en cavale. En effet, le corps sans vie d’un homme a été découvert à proximité du centre islamique, le long d’une rivière, sous un pont. Les autorités policières suisses n’ont pas encore confirmé si ce cadavre avait un lien avec l’attaque de la salle de prière. Il n’est donc pas encore claire s’il s’agit d’une autre victime de l’agresseur, de l’agresseur lui-même, ou d’un autre fait divers sans aucun rapport.

La police a indiqué qu'un nouveau communiqué serait publié si de nouveaux éléments apparaissaient. Elle a ajouté que l'enquête passait désormais à l'échelon supérieur, à la police du Canton de Zurich, et au procureur de la ville.   

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a blessé trois personnes avant de parvenir à prendre la fuite.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-