Sur le point d'être expulsé, un détenu se suicide juste avant sa libération

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sur le point d'être expulsé, un détenu se suicide juste avant sa libération

Publié le 30/04/2019 à 12:13 - Mise à jour à 12:17
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune Ivoirien de 25 ans, incarcéré à la prison de Grasse (Alpes-Maritimes) depuis 2015, s'est suicidé samedi 27 avril à la veille de sa libération. Il devait être expulsé vers son pays d'origine à sa sortie.

Les surveillants pénitentiaires de la maison d'arrêt de Grasse ont retrouvé un détenu mort, pendu dans sa cellule, samedi matin.

Le jeune homme était un Ivoirien de 25 ans qui faisait l'objet d'une mesure d'expulsion du territoire et qui devait quitter la France à sa sortie de prison.

Selon l'information rapportée par Nice-Matin, il était incarcéré depuis 2015 pour avoir aidé d'autres personnes à entrer illégalement sur le territoire. Faits qu'il avait commis en état de récidive.

L'Italie ayant refusé de l'accueillir, l'homme devait être renvoyé directement dans son pays d'origine.

Lire aussi: faute d'escorte pénitentiaire, les deux détenus sont libérés

Quand ils ont découvert le corps, les surveillants pénitentiaires ont immédiatement prévenu les secours mais il était déjà trop tard à leur arrivée. Sapeurs-pompiers et médecins du Samu n'ont rien pu faire pour le ranimer.

La piste du suicide ne fait quasiment aucun doute pour les forces de l'ordre, mais une autopsie devra tout de même confirmer très prochainement que la vicitme s'est donnée la mort par pendaison.

Et aussi:

Troyes: le détenu profite de la sortie sportive pour s'évader

Ain: un détenu agresse un gardien de prison qui marchait sur son tapis de prière

Prison: les violences des détenus radicalisés se multiplient

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un jeune Ivoirien de 25 ans, incarcéré à la maison d'arrêt de Grasse, s'est suicidé samedi juste avant sa libération.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-