Syrie: au moins 22 morts dans deux attentats-suicide revendiqué par Daech à Homs

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 26 janvier 2016 - 18:07
Image
attentats-suicide homs syrie
Crédits
©AFP Photo/HO/SANA
Au moins 22 personnes, dont deux officiers, ont été tuées et une centaine de personnes blessées ce mardi dans deux attentats-suicide à Homs.
©AFP Photo/HO/SANA
Deux attentats ont été commis par deux kamikazes arrivés à bord d'une voiture au barrage militaire du quartier de Zahra à Homs ce mardi. Le bilan est lourd, il fait état de 22 morts et une centaine de blessés.

Le martyr de la ville de Homs ne semble pas prendre fin. Au moins 22 personnes, dont deux officiers, ont été tuées et une centaine de personnes blessées ce mardi 26 dans deux attentats suicide visant un poste de contrôle de l'armée du régime de Bachar al-Assad à Homs, dans le centre de la Syrie, a indiqué le gouverneur de la ville.

Selon les premiers témoignages recueillis, les attentats ont été commis par deux kamikazes, portant des uniformes de l'armée régulière, arrivés à bord d'une voiture au barrage militaire du quartier de Zahra à Homs, cible de plusieurs attaques sanglantes ces derniers mois.

L'un des terroristes est sorti de la voiture avant que l'autre ne se fasse exploser à l'intérieur du véhicule, a précisé le gouverneur. Le second kamikaze a ensuite fait détoner sa ceinture d'explosifs sur les lieux de la première attaque où les gens arrivaient pour porter secours aux victimes. Une stratégie bien connue du "sur-attentat", régulièrement utilisé par les organisations terroristes, mais aussi par l'aviation du régime qui n'hésite pas à bombarder des zones civiles déjà frappées peu avant pour maximiser les pertes parmi les secours.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) qui dispose d'un vaste réseau de sources à travers le pays en guerre a donné un bilan de 21 morts, dont 13 membres des forces du régime. L’attaque a été revendiquée par l’organisation Etat islamique.

Début décembre, des centaines de rebelles avaient quitté Waer, le dernier quartier de la ville d'Homs qu'ils contrôlaient encore, en vertu d'un rare accord de cessez-le-feu supervisé par l'ONU, ouvrant ainsi la voie à une reprise totale de cette grande ville par le régime Assad au terme d'un siège meurtrier de deux ans.

Une grande partie de la province de Homs reste néanmoins toujours sous le contrôle des insurgés, notamment ceux du Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, dans le Nord, et de l'EI dans l'Est, dont la célèbre ville antique de Palmyre.

 

À LIRE AUSSI

Image
Au procès.
Djihad en Syrie: renvoi en procès de 7 Strasbourgeois proches d'un kamikaze du Bataclan
Sept Strasbourgeois partis faire le djihad en Syrie avec Foued Mohamed-Aggad, l'un des kamikazes du Bataclan, ont été renvoyés en procès par des juges antiterroristes....
22 janvier 2016 - 21:39
Société
Image
Syrie enfant affamé Madaya
Syrie: à Madaya, 42.000 habitants assiégés par le régime "au bord de la famine"
La ville rebelle syrienne de Madaya est assiégée depuis six mois. Ses quelque 42.000 habitants sont, selon l'ONU, "au bord de la famine". Sous la pression internationa...
08 janvier 2016 - 11:00
Politique
Image
Un avion de chasse Rafale en vol.
Syrie: un raid français détruit un site de fabrication de roquettes de Daech
Un site de construction de roquettes de Daech en Syrie a été détruit par un raid de l'aviation française a-t-on appris ce dimanche. L'aviation française a détruit dans...
03 janvier 2016 - 18:16
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine