Syrie et Irak: plus de 200 djihadistes français morts en zone de combat

Syrie et Irak: plus de 200 djihadistes français morts en zone de combat

Publié le 26/09/2016 à 18:23
©Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Selon un décompte communiqué ce lundi par des responsables antiterroristes, plus de 200 djihadistes français sont morts en zone de combat. Confrontée depuis janvier 2015 à une vague d'attentats, la France est l'un des pays qui fournit les plus gros bataillons de djihadistes étrangers aux conflits en Syrie et en Irak.

Plus de 200 djihadistes français sont morts en zone de combat en Syrie et en Irak, selon un décompte communiqué ce lundi 26 à l'AFP par des responsables antiterroristes. Le chiffre, confirmé par une source policière, doit être pris avec précaution car il s'agit des "morts connus" des services antiterroristes, indiquent ces sources. Le nombre réel de Français morts sur zone pourrait être supérieur.

Lors de son audition en mai devant la commission de la Défense de l'Assemblée nationale, le patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Patrick Calvar, avait expliqué qu'il était "très difficile d'obtenir des indications précises du fait des bombardements". Selon les derniers chiffres, environ 700 djihadistes français ou résidents en France sont sur zone. Ce chiffre inclut "275 femmes et plusieurs dizaines de mineurs", avait déclaré le Premier ministre Manuel Valls le 11 septembre dernier.

La France, confrontée depuis janvier 2015 à une vague inédite d'attentats, est l'un des pays qui fournit les plus gros bataillons de djihadistes étrangers aux conflits en Syrie et en Irak. A l'automne 2015, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estimait qu'il y avait 5.000 Européens venus de France, d'Allemagne, de Belgique, du Royaume-Uni, de Suède ou d'Espagne "parmi les quelque 20.000 combattants étrangers présents" dans cette zone.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La France est l'un des pays qui fournit les plus gros bataillons de djihadistes étrangers aux conflits en Syrie et en Irak.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-