Tarn-et-Garonne: le pédophile abusait des enfants en se sachant séropositif, 4 ans ferme

Tarn-et-Garonne: le pédophile abusait des enfants en se sachant séropositif, 4 ans ferme

Publié le 04/05/2017 à 11:57 - Mise à jour à 12:09
©Victor/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un pédophile atteint du sida et âgé de 42 ans a été condamné à quatre ans de prison par le tribunal correctionnel de Montauban. Durant deux années, cet habitant de Castelsarrasin a reçu trois enfants chez lui et les a violés, parlant de "pulsions".

Le verdict est tombé pour Yannick Pefourque. Le pédophile séropositif a été condamné à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Montauban. Il devra également se soumettre à dix ans de suivi socio-judiciaire.

L'homme de 42 ans a été reconnu coupable mardi 2 d'avoir violé à plusieurs reprises trois petits garçons entre 2015 et 2016, avec la circonstance aggravante de se savoir atteint du sida.

Les faits se déroulent dans l'entourage amical du pédophile, à Casterlsarrasin dans le département du Tarn-et-Garonne, dont deux enfants d'une même famille âgés de 7 et 11 ans, ainsi qu'un troisième petit garçon de 9 ans. Les débats à la barre détaillent les pratiques criminelles et l'environnement sordide dans lesquels ces viols ont eu lieu.

Les enfants se rendaient en effet souvent chez "tonton Yannick" qui les accueillaient, sans que les parents ne se doutent de quoi que ce soit. Et sûrement pas de viols répétés par un homme se sachant séropositif et n'ayant pas utilisé de préservatif pour accomplir l'inavouable.

C'est la mère des deux enfants qui découvrira finalement la scène d'horreur en surprenant le satyre au lit avec ses deux enfants nus. Détail glaçant, il était le parrain du plus jeune des enfants.

Yannick Pefourque reconnaîtra les faits parlant de "pulsions". Une défense mise à mal au tribunal par l'accusation qui détaillera la vie sentimentale de l'accusé, visiblement amateur de jeunes garçons et ayant déjà eu comme compagnons des adolescents de 15 ans alors qu'il avait lui-même largement le double de leur âge (ce qui n'est pas illégal en soi s'il n'y a pas "autorité" ou "détournement"). En outre, l'ordinateur de l'accusé à dévoilé un stock de photos pédopornographique. Un profil suffisamment explicite pour que l'accusation demande sept ans de prison ferme.

La défense a plaidé la vie difficile de l'accusé, déjà victime lui-même d'agressions sexuelles dans son passé. Si les réquisitions du procureur n'ont pas été totalement suivies, un mandat de dépôt a été prononcé et l'accusé a pris le chemin de la prison.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été incarcéré à l'issue de l'audience (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-