Tarn: un ado se suicide avec son drap dans un EPM

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Tarn: un ado se suicide avec son drap dans un EPM

Publié le 19/12/2017 à 08:04 - Mise à jour à 08:09
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Agé de 16 ans, un jeune détenu de l'établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) de Lavaur (Tarn) s'est suicidé le 13 décembre dernier dans sa cellule. Incarcéré depuis près de trois semaines, il s'est pendu avec son drap.

Il s'est pendu avec son drap. Agé de 16 ans, un jeune détenu de l'établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) de Lavaur (Tarn) s'est suicidé le 13 décembre dernier dans sa cellule. Selon les informations rapportées par Céline Raignault, la procureure de Castres, le jeune garçon y était depuis près de trois semaines. "Il était incarcéré pour la première fois après avoir fugué à plusieurs reprises d'un foyer", a-t-elle précisé.

Ce sont les surveillants de l'EPM qui l'ont retrouvé inanimé. Rapidement, ils sont intervenus en lui portant les premiers secours: en attendant le SAMU, ils lui ont fait du bouche à bouche et des massages cardiaque. Des gestes qui se sont révélés efficaces puisque son cœur est reparti. Il a ensuite été transporté à l'hôpital Purpan de Toulouse et a été placé en service de réanimation mais les efforts déployés n'ont pas suffi. Il est décédé le lendemain.

Un choc pour le personnel de l'établissement d'autant plus qu'il s'agit du premier suicide depuis son ouverture il y a 10 ans. "L’ensemble du personnel de l’EPM, bouleversé, a fait tout ce qui était possible. La direction a également reçu la famille du jeune", a ajouté la magistrate précisant que l'autopsie qui a été pratiquée a confirmé le décès par asphyxie due à une pendaison.

A lire aussi - Le risque de suicide des adolescents lié au degré d'attention des parents 

Pour rappel, les EPM sont des lieux de détention réservés aux délinquants âgés de 13 à 18 ans. Créés en France en 2007, ils ont pour mission d'aider certains jeunes auteurs de délits à ne pas se retrouver en prison avec des adultes. La réinsertion est au programme dès leur entrée dans l'établissement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




un détenu de 16 ans s'est suicidé par pendaison dans un établissement pour mineurs. (image d'illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-