Territoire de Belfort: un bébé retrouvé mort dans un bac de récupération d'eau

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Territoire de Belfort: un bébé retrouvé mort dans un bac de récupération d'eau

Publié le 07/04/2018 à 13:12 - Mise à jour à 13:14
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un bébé de 18 mois a été retrouvé mort noyé dans un bac de récupération d'eau de pluie à Delle, dans le Territoire de Belfort, vendredi. Il a vraisemblablement échappé à la surveillance de sa grand-mère.

Les témoins du drame sont très choqués: un bébé est mort noyé dans un bac de récupération d'eau de pluie à Delle, dans le Territoire de Belfort à une vingtaine de kilomètres de Belfort, vendredi 6.

Les faits se sont déroulés au domicile de la grand-mère de l'enfant de 18 mois selon France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

A voir aussi: Affaire Maëlys - Nordahl Lelandais reconnait l'avoir giflée, le coup aurait été mortel

La femme de 45 ans avait sept enfants à sa charge, en l'absence de leurs parents, ils étaient tous âgés de 15 ans à 18 mois. La petite victime était donc la personne la plus jeune.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le petit garçon a échappé à la surveillance de sa grand-mère quelques instants. Il en a profité pour se rapprocher du bac où il a trouvé la mort.

Il est finalement tombé à l'intérieur et s'est noyé dans les trente centimètres d'eau de pluie qu'il contenait. C'est l'oncle du bébé, âgé de 15 ans, qui a découvert le petit corps sans vie.

Malgré l'intervention des secours, le bébé n'a pas pu être réanimé. Les gendarmes de Delle, petite ville de 5.700 habitants proche de la frontière suisse, ont été saisis de l'enquête et privilégient très fortement la thèse de l'accident domestique.

Tous les témoins du drame, même les pompiers présents sur place, ont été extrêmement choqués. la famille a été prise en charge par une cellule d'urgence médico-psychologique et les membres des secours et des pompiers ont aussi été dirigés vers un soutien psychologique.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les secours n'ont rien pu faire pour sauver le bébé qui s'est noyé dans 30 centimètres d'eau de pluie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-