Territoire de Belfort: un garçon de neuf ans meurt lors d'un tournoi de football

Territoire de Belfort: un garçon de neuf ans meurt lors d'un tournoi de football

Publié le 20/11/2017 à 07:29 - Mise à jour à 07:31
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un enfant, âgé de 9 ans, est mort après un malaise pendant un tournoi de football, dans l'après-midi de dimanche, à Beaucourt (Territoire de Belfort). Les secours n'ont rien pu faire pour le réanimer.

Le dimanche de football ordinaire a tourné au drame pour une famille de Beaucourt dans le Territoire de Belfort. Un petit garçon de neuf ans est mort des suites d'un malaise sur le terrain en marge d'un tournoi de football en salle qui se déroulait dimanche 19 dans l'après-midi.  

Les faits se sont déroulés avant 15h selon L'Est Républicain qui révèle la tragique information. La jeune victime, né en 2009 et prénommé Merwann, se trouvait sur le terrain sous les couleurs de l'US Sochaux. Il a d'abord expliqué à ses partenaires "qu'il ne voyait plus rien" avant de "s'écrouler". Ses parents et ses proches étaient présents dans la salle pour assister au tournoi.

Un ancien pompier et une infirmière, qui se trouvaient sur les lieux du drame, se sont immédiatement portés au secours de l'enfant, lui prodiguant les premiers soins en attendant l'arrivée des secours. Ces dernier sont rapidement arrivés sur place mais n'ont rien pu faire pour réanimé le petit garçon. L'équipage d'un hélicoptère du SMUR du Haut-Rhin déployé pour prendre en charge le jeune garçon n'a pu que constater son décès. Le gymnase qui accueillait l'évènement a été évacué lors de l'intervention des secours.

Le procureur de la République de Belfort a été avisé des faits et a ordonné qu'une enquête soit ouverte pour déterminer causes de la mort du jeune Merwan, précise le journal. Les enquêteurs vont chercher à savoir si l'enfant ne présentait pas de soucis de santé particulier. Une autopsie est également prévue pour établir les causes exactes du décès.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enfant n'a pas pu être réanimé après un malaise en marge d'un match de football en salle.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-