Terrorisme: 10 ans de prison pour avoir voulu s'attaquer à des militaires à Toulon

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Terrorisme: 10 ans de prison pour avoir voulu s'attaquer à des militaires à Toulon

Publié le 23/01/2018 à 07:24 - Mise à jour à 07:29
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 27 ans, Hakim Marnissi, a été condamné lundi à dix ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir projeté d'attaquer des militaires à Toulon en 2015. Repéré par les services de renseignement pour sa radicalisation, il avait commandé des cagoules et des armes.

Le verdict est tombé. Un homme de 27 ans, Hakim Marnissi, a été condamné lundi 22 à dix ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir projeté d'attaquer des militaires à Toulon. C'était en 2015. Cette année là, le jeune homme, qui avait été repéré par les services de renseignement pour sa radicalisation, avait été interpellé après avoir reçu deux paquets dans lesquels se trouvaient des cagoules et un couteau avec une lame de 10 centimètres. Son foyer avait ouvert les colis par erreur et avait directement prévenu la police.

Interrogé lors de sa garde à vue, il avait reconnu avoir tenté de partir deux fois en Syrie, influencé par un homme nommé Mustapha Mokeddem. Ce dernier, qui lui avait rejoint les rangs de l'Etat islamique, l'aurait alors incité à passer à l'action en France en attaquant des militaires de la base navale au couteau. Il avait confié avoir voulu mourir en martyr.

Mais lors de l'audience, il est revenu sur ses propos, changeant complètement de version. Il a cette fois-ci affirmé qu'il avait acheté des cagoules pour pratiquer l'airsoft, une activité de loisir opposant plusieurs joueurs équipés de répliques d'armes propulsant des billes de plastique. Quant aux lames, elles devaient être revendues. "Il n'y avait aucun projet de passer à l'acte", a notamment déclaré le prévenu, poursuivi pour association de malfaiteurs à visée terroriste. Selon lui, Mokeddem avait parlé de cette attaque "sur le ton de la rigolade".  "C'était complètement superflu, idéaliste de faire un attentat là-bas".

A lire aussi - Arrêté dans le Gard, un homme écroué après un projet d'attentat déjoué

Une volte-face qui n'a visiblement pas convaincu les juges qui ont assorti sa peine, la plus lourde prévue par la loi, d’une période de sûreté de moitié. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Hakim Marnissi a été condamné lundi à Paris à dix ans d'emprisonnement pour avoir projeté d'attaquer des militaires à Toulon en 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-