Terrorisme: des djihadistes qui préparaient des attaques en Ile-de-France cachaient de l'argent dans un cimetière

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Terrorisme: des djihadistes qui préparaient des attaques en Ile-de-France cachaient de l'argent dans un cimetière

Publié le 24/01/2017 à 16:05 - Mise à jour à 16:12
©Xavier Francolon/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les terroristes qui prévoyaient une attaque de vaste ampleur le 1er décembre 2016 ont été arrêtés grâce à un agent infiltré. C'est aussi grâce à ce dernier que la police a pu mettre la main sur plus de 13.000 euros cachés dans un grand cimetière parisien, qui devait financer l'opération.

Les enquêteurs avaient évité le pire en démantelant en novembre un commando terroriste strasbourgeois et marseillais qui projetait de mener une série d’attentats à Paris. L’action était prévue pour le 1er décembre et plusieurs cibles étaient dans le collimateur de cette cellule terroriste: le parc Disneyland, les sièges de la DGSI et du 36, quai des Orfèvres, mais aussi un centre commercial à Montreuil (Seine-Saint-Denis), un café-théâtre, plusieurs églises, une médiathèque dans le XXe arrondissement ou la station de métro Charonne.

Le quotidien Le Parisien vient de dévoiler plusieurs éléments sur l’avancée de cette enquête. Et notamment la saisie par la police de pas moins de 13.300 euros que les djihadistes avaient caché… dans une tombe abandonnée du cimetière Montparnasse, dans le XIVe arrondissement de Paris.

L’opération a notamment été menée grâce à un agent de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) qui est parvenu à infiltrer le groupe en se faisant passer pour un sympathisant de la cause djihadiste auprès de Nil Shewil (alias Abou Taha Mohamed), organisateur présumé et déjà apparu sur une vidéo de décapitation d'otages aux côtés de Rachid Kassim. C’est cet agent infiltré qui a reçu sur Telegram, une application de messagerie cryptée, un message le chargeant d’une mission : récupérer l’argent.

"Salam Aleykum frero, le paquet est dans le cimetière Montparnasse. Prends un petit chemin de terre qui part à gauche du panneau vert 28e division 3e section continue tout droit (...) tu trouveras la tombe au nom de (...), le paquet est entre la pierre tombale et la dalle de la tombe dans une fente" indiquait le message. Une aubaine pour la DGSI qui a pu retarder l’action du groupe en lui coupant ses sources de financement, et réussir finalement à l’appréhender avant qu’il ne soit trop tard.

Six hommes ont été arrêtés, mis en examen et écroués entre novembre et décembre. Ils avaient fait allégeance à l’Etat islamique et avaient reçu, selon l’enquête, des instructions en provenance directe de la zone irako-syrienne.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plusieurs points de la capitale et de sa banlieue étaient dans le viseur des terroristes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-