TGV: le premier train à grande vitesse entre Paris et Saint-Brieuc est arrivé avec deux heures de retard

TGV: le premier train à grande vitesse entre Paris et Saint-Brieuc est arrivé avec deux heures de retard

Publié le 08/07/2017 à 16:37 - Mise à jour à 16:39
©Xavier Vila/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En raison des fortes chaleurs qui ont provoqué une panne de signalisation, le premier TGV reliant Paris à Saint-Brieuc est arrivé avec deux heures de retard vendredi. Il devait établir un record de vitesse sur cette ligne.

Loi des séries pour la SNCF. Le premier train à grande vitesse reliant Paris à Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor, vendredi 7 au soir, était censé être le plus rapide de l'histoire sur cette ligne. Peine perdue, le TGV a affiché à son arrivé plus de deux heures de retard sur l'horaire prévue, pour le record, on repassera.

À l’origine du retard de ce train: les fortes chaleurs. Elles ont provoqué une panne de signalisation et perturbé la circulation au niveau de Saint-Léger, près de Chartres, obligeant le train à prendre une voie non adaptée à la grande vitesse.

Parti à 19h06 de la gare Montparnasse, il est arrivé aux alentours de 23h alors qu'il devait réaliser le trajet de 2h06 initialement. Saint-Brieuc Agglomération. Quant au comité d'accueil prévu dans la gare bretonne, il a rapidement rangé petits fours et champagne.

Déjà dimanche 2, le premier train de la ligne LGV Paris-Bordeaux, qui était censé rejoindre Toulouse en un peu plus de quatre heures a subit un énorme retard. Effectivement, le TGV est arrivé avec un retard de 4h30, les passagers ont donc mis 8h49 pour rejoindre Toulouse selon la SNCF.

Le retard est dû à un train Intercités qui devait relier Bordeaux à Nice selon France Bleu Toulouse. Ce train régional est tombé en panne aux environs de Pommevic, près de la ville d'Agen, à cause d'un problème de pantographe, le bras articulé situé sur le toit du train qui transmet le courant à la locomotive. Une vérification de tous les caténaires entre Bordeaux et Agen a dû être effectuée par les agents de la SNCF. Le trafic a pu reprendre à partir de 16h30, heure à laquelle le train aurait déjà dû être arrivé.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Parti à 19h06 de la gare Montparnasse, il est arrivé aux alentours de 23h à Saint-Brieuc.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-