Théo, 19 ans, assassiné pour un "mauvais regard"?

Théo, 19 ans, assassiné pour un "mauvais regard"?

Publié le 31/05/2019 à 12:32 - Mise à jour à 12:37
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le 18 mai dernier, le jeune Théo, 19 ans, était abattu d'un coup de fusil à Hérouville-Saint-Clair, dans la banlieue de Caen (Calvados). Il avait succombé à ses blessures peu après. Près de deux semaines après les faits, plusieurs suspects ont été mis en examen et d'autres sont encore recherchés. Le procureur de la République a fait savoir que le mobile aurait été identifié, et serait des plus futiles. 

Selon les amis de la victime présents au moment des faits, ce serait un échange de regards entre Théo et un groupe de jeunes issus du même quartier ou des environs qui aurait provoqué cette réaction.

Voir: Un mort dans une bagarre pour une voiture abîmée à Marseille

Cinq ou six personnes auraient fait partie du groupe en question, mais selon le parquet, il n'y aurait eu qu'un seul tireur. Celui-ci serait actuellement incarcéré. En effet, lundi 27, un jeune homme s'est constitué prisonnier au lendemain d'une marche blanche en hommage à Théo. Il a été mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention provisoire. Par la suite, deux autres personnes se sont rendues aux autorités. Les enquêteurs soupçonnent que certains complices aient fui vers l'Algérie et la police française est donc en contact avec ses homologues dans ce pays.

Les premiers éléments de l'enquête laisseraient penser que le geste a été prémédité puisque le parquet a ouvert une enquête pour "assassinat", punissable de la réclusion criminelle à perpétuité. 

Lire aussi:

Marseille: une jeune femme de 21 ans poignardée pour un portable 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon le procureur, Théo aurait été assassiné après un échange de regards.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-