Torture sur des kangourous au poing américain: chasse à l'homme en Australie

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Torture sur des kangourous au poing américain: chasse à l'homme en Australie

Publié le 26/09/2018 à 16:40 - Mise à jour à 16:56
©Scott Calleja/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La police australienne a diffusé ce mercredi les photos de trois hommes qu'elle soupçonne d'avoir torturé et tué des kangourous. Les individus sont activement recherchés.

Selon la police, les vidéos de tortures infligées aux pauvres animaux sont "insoutenables et écœurantes". Trois hommes sont activement recherchés en Australie pour des faits distincts survenus les 16 et 19 juin au cours desquels "deux kangourous furent torturés et tués".

Sur les images consultées par les forces de l'ordre, on peut voir les trois frapper les marsupiaux avec des couteaux et des poings américain, avant de les torturer vivants avec du feu et de les abattre au fusil à pompe à bout portant. Les cadavres des kangourous martyrisés ont également été profanés rapporte le site australien The West.

Les faits ont eu lieu dans l'Etat d'Australie-Occidentale. L'enquête des forces de l'ordre a permis d'identifier les tortionnaires mais ils n'ont pas encore été interpellés ce mercredi 26. Leurs photos ont été diffusées dans la presse ce mercredi 26.

Lire aussi - Fudji, chien martyr symbole de la lutte contre les actes de cruauté envers les animaux

Auparavant, dans l’Etat de Victoria, un kangourou avait ainsi été retrouvé mort par balles, vêtu d’un imprimé léopard et attaché à une chaise tenant une bouteille d’alcool.

Les autorités de ce même Etat ont par ailleurs arrêté vendredi 21 un homme de 20 ans qui risque d’être mis en examen en vertu de la loi réprimant la cruauté envers les animaux. Il est soupçonné d’être celui qui s’était filmé en train de renverser une dizaine d’émeus au volant de son 4X4, comptant en riant à chaque animal percuté par son véhicule. La vidéo avait entraîné un déluge de réactions indignées sur les réseaux sociaux.

Voir:

Cruauté envers les animaux: un chien congelé vivant par son maître

Cruauté envers les animaux à Marseille: des chiens et chats affamés, congelés, démembrés et brûlés

Un kangourou lapidé à mort par les visiteurs d'un zoo

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police australienne a diffusé ce mercredi les photos de trois hommes qu'elle soupçonne d'avoir torturé et tué des kangourous.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-