Toulouse: disparition inquiétante d'une femme de 69 ans dépressive

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Toulouse: disparition inquiétante d'une femme de 69 ans dépressive

Publié le 23/04/2018 à 18:06 - Mise à jour à 18:24
©Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La famille d'Annie Gonthier se mobilise depuis mercredi pour la retrouver, en vain jusque là. Cette sexagénaire dépressive a disparu à Toulouse alors qu'elle venait de rentrer de l'hôpital pour une tentative de suicide.

Annie Gonthier, 69 ans, a disparu sans prendre aucune de ses affaires depuis mercredi 18 à Toulouse. Sa fille et son fils la recherchent activement et ont déposé un signalement de disparition inquiétante auprès de la police.

Céline et Cyril Gonthier dénoncent cependant "l'inaction" des forces de l'ordre. La fille de la disparue se sent d'ailleurs "complètement abandonnée par la police".

A voir aussi: Loire-Atlantique - disparition inquiétante de Jennifer, 16 ans

Annie Gonthier sortait tout juste de l'hôpital lors de sa disparition qui a eu lieu dans la nuit. La sexagénaire très dépressive avait en effet fait une tentative de suicide. "Elle s'était ouvert la gorge au couteau et s'était mutilée avec des lames de rasoir", a expliqué sa fille à Sud radio.

Mais au dernier moment la femme avait appelé les pompiers au secours et elle avait pu être sauvée. "Elle a passé plusieurs jours en psychiatrie. Elle a également subi une transfusion sanguine", avant de repartir chez elle, accompagnée de sa fille.

Le personnel de l'hôpital avait alors jugé que "son état psychologique et physique" lui permettait de sortir de l'établissement.

Elle est donc retournée à son appartement de la rue Pargaminières, à deux pas de la place du Capitole, avec sa fille. Cette dernière était en effet présente, mais dormait, lorsque sa mère s'est volatilisée.

Depuis cette disparition inquiétante, la famille d'Annie Gonthier a informé la police mais aussi les médias, des associations et différents groupes sur les réseaux sociaux, en vain jusque là. Pourtant selon Céline Gonthier, les policiers ne se seraient pas impliqués dans cette affaire.

La personne responsable du dossier "n'est pas joignable depuis vendredi" 20 et "il n'y a pas de recherches", a-t-elle déploré en ajoutant que les forces de l'ordre peinaient à visionner les caméras de vidéosurveillance.

Elle a en outre ajouté que sa famille allait saisir le procureur de la République. Pour autant, elle a indiqué qu'elle pensait qu'il était trop tard pour retrouver sa mère vivante.

"Elle sortait de l'hôpital, elle avait besoin de soins très urgents et elle n'avait pas pris ses médicaments. Donc, après trois jours, on a dit à la police qu'ils recherchaient un corps et non plus une personne. À ce stade, on n'y croit plus, on pense juste qu'elle est dans la Garonne ou qu'elle est partie cacher son corps. Sans soins, elle ne pouvait pas vivre".

La fille éplorée appelle tout de même les personnes susceptibles d'avoir des indications sur la localisation de sa mère à se manifester auprès de Cyril Gonthier au 06.13.91.44.11. Annie Gonthier est âgée de 69 ans et est vêtue de noir. De corpulence très maigre, elle mesure 1m50 et a une grande cicatrice au cou et des coupures aux mains et aux bras, traces de sa dernière tentative de suicide.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Annie Gonthier n'a pas donné de nouvelles à sa famille depuis mercredi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-