Toulouse: manifestation féministe avant un concert de Bertrand Cantat

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Toulouse: manifestation féministe avant un concert de Bertrand Cantat

Publié le 23/05/2018 à 20:24 - Mise à jour à 20:25
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'ambiance était tendue à l'entrée du concert de Bertrand Cantat au Bikini à Toulouse mardi soir. Quelques dizaines de personnes étaient rassemblée contre la tenue du concert et le ton est quelque peu monté avec les spectateurs qui attendaient l'ouverture de la salle.

Une quarantaine de personnes s'étaient rassemblées mardi 22 au soir face au Bikini à Toulouse à l'appel de l'association Osez le féminisme. le groupe protestait contre le tenu d'un concert de Bertrand Cantat, condamné pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant, le soir même.

"Ces spectateurs vont applaudir un tueur! Il ne devrait pas avoir le droit de se produire en public. Il a tué quelqu'un et maintenant c'est l'indifférence générale!", s'offusquait par exemple une manifestante dont les propos ont été relayés par France Bleu Occitanie.

face à la salle de concert située à Romonville-Saint-Agne, les manifestants s'en sont aussi pris directement aux spectateurs qui attendaient l'ouverture des portes.

A voir aussi: Bertrand Cantat renonce aux festivals d'été pour "mettre fin aux polémiques"

Le ton est en effet monté entre les deux groupes les uns accusant les autres de "soutenir un meurtrier".

"Je ne comprends pas qu'on essaie de nous empêcher de venir voir un concert. Surtout que là, il y a de l'agressivité chez ces personnes. Moi je ne viens pas applaudir un tueur je viens applaudir un artiste, ce n'est pas la même chose", a expliqué une spectatrice.

Quelques bousculades et même des insultes ont éclaté mais elles ont vite pris fin: les forces de l'ordre avaient été mobilisées en nombre au vu des tensions que suscitent les concerts de l'ancien leader de Noir Désir.

Les apparitions sur scène de Bertrand Cantat provoquent toujours un vif émoi. Le chanteur a par exemple annulé tous les festivals auxquels il devait participer cet été pour "mettre fin aux polémiques".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




le ton est monté entre manifestants féministes et spectateurs avant un concert de Bertrand Cantat à Toulouse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-