Toulouse: un petit garçon blessé dans sa cour d'école perd une partie de son rein

Toulouse: un petit garçon blessé dans sa cour d'école perd une partie de son rein

Publié le 01/02/2018 à 07:37 - Mise à jour à 07:38
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Blessé dans une bousculade, un enfant de 10 ans scolarisé à Toulouse a fini vendredi à l'hôpital avec une fracture du rein. Ses parents ont porté plainte car il a été laissé sans soin par le personnel encadrant le temps périscolaire, qui n'a pas non plus jugé son état suffisamment grave pour appeler les secours.

Les parents ont décidé de déposer plainte. Leur fils est en soins intensifs depuis plusieurs jours avec une fracture du rein. A Toulouse, vendredi 26 janvier, dans la cour de l'école Marie-Curie, le petit Quentin, 10 ans, est bousculé pendant un match de ping-pong. Il chute lourdement sur une marche et se retrouve au sol prostré de douleurs.

Cet accident a eu lieu durant les activités périscolaires, vers 16h, en présence de sept adultes employés par la commune. Aucun n'a pensé l'état de santé du petit garçon suffisamment grave pour appeler les secours. C'est le père, Sébastien, qui a emmené son enfant à l'hôpital en venant le récupérer une heure après.

"Une jeune femme m’a rendu mon fils en me disant de me rendre chez mon médecin et de lui donner du paracétamol car il n’avait pas grand-chose. Son visage était gris, ses lèvres bleues, il arrivait à peine à me parler et à respirer", a expliqué Sébastien à La Dépêche du Midi, qui rapporte les faits.

Lire aussi: Toulouse - Tristan et Nathan retrouvés une semaine après leur disparition

L'état de Quentin était pourtant visible. Il y avait du sang sur son pantalon. Et il était en train de faire une hémorragie interne. "Il souffre d’une fracture du rein, les séquelles sont irréversibles une partie de son organe n’a plus été vascularisée", a aussi confié le père du garçonnet, forcé pour le moment de dormir assis pour éviter l'embolie pulmonaire.

Face à la gravité de la situation, les parents de Quentin ont décidé de porter plainte car les adultes témoins de la scène n'ont pas appelé les secours. Ils doivent être prochainement entendus par la police.

Dans le même temps, la mairie a ouvert une enquête internet pour s'assurer que l'accident a eu lieu pendant le temps périscolaire. De son côté, la porte-parole de la (Direction académique des services de l'Éducation nationale lui renvoie l'ascenseur: "Cet accident malheureux a eu lieu durant le temps périscolaire, un temps mairie". Ce qu'a d'ailleurs confirmé le directeur de l'école.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le petit Quentin, 10 ans, a chuté lourdement sur une marche durant une bousculade dans sa cour d'école. Le personnel encadrant l'a laissé sans soin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-