Toulouse: un homme agresse des passants et des policiers en criant "Allah Akbar" (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Toulouse: un homme agresse des passants et des policiers en criant "Allah Akbar" (vidéo)

Publié le 13/09/2017 à 20:30 - Mise à jour à 20:32
© PASCAL GUYOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 42 ans a été arrêté ce mercredi après-midi après avoir agressé des passants et des policiers, dans le quartier des Minimes à Toulouse. Il a crié "Allah Akbar" et blessé plusieurs personnes. Il avait des antécédents psychiatriques.

Un homme au comportement violent a été arrêté ce mercredi 13 après-midi après avoir agressé et blessés plusieurs passants à coups de pied et de poing en criant "Allah Akbar", avenue Frederic-Estebe, dans le quartier des Minimes à Toulouse, selon une information de La Dépêche du Midi.

Trois policiers de l'unité d'intervention de la compagnie de sécurité et d'intervention (CSI) ont également été blessés lorsqu'ils sont arrivés au niveau de l'individu, vers 16h15, pour l'interpeller et mettre en sécurité les civils présents.

D'ailleurs, quand les fonctionnaires se sont approchés, cet homme, dont le profil et l'identité n'ont pas été précisés par les autorités, mais qui serait né en 1975, s'est jeté sur eux en continuant de crier "Allah Akbar".

Sous le choc, un père de famille pris pour cible par le quadragénaire, comme son fils et sa fille, a expliqué que l'agression avait été soudaine. "On était en train de discuter et il nous a sautés dessus. Il s’en est d’abord pris à mon fils puis il a tabassé ma fille. On a couru", a-t-il réussi à articuler.

S'il était inconnu des services de police, l'assaillant avait toutefois des antécédents psychiatriques. Toujours selon La Dépêche du Midi, il a notamment fait un séjour en hôpital psychiatrique et en est sorti en avril dernier. Il a été hospitalisé.

Deux des civils blessés ont été évacués sur l'hôpital de Toulouse-Rangueil. Les trois policiers blessés, qui ont notamment été touchés au niveau des cervicales, du tibia ou à l'épaule, ont aussi été hospitalisés. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme qui a crié "Allah Akbar" en agressant des policiers a été arrêté pour être ensuite hospitalisé.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-