Toulouse: un mineur de 15 ans suspecté d'avoir égorgé et tué deux marginaux au couteau

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Toulouse: un mineur de 15 ans suspecté d'avoir égorgé et tué deux marginaux au couteau

Publié le 23/02/2018 à 12:37 - Mise à jour à 12:46
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un adolescent de 15 ans a été interpellé mercredi matin et mis en examen dans l'enquête sur un double homicide commis à la gare Matabiau, à Toulouse lundi dernier.

La première hypothèse des forces de l'ordre a été que les deux sans-abri s'étaient entretués. Lundi 19 à la gare Matabiau, à Toulouse, les corps de deux marginaux ont été découverts dans une mare de sang. Après une enquête minutieuse, les policiers ont interpellé et mis en examen mercredi 21 un jeune mineur isolé de 15 ans qui est suspecté de ce double homicide.

Selon les premières constations la rixe aurait eu lieu vers 16h devant la gare non loin de l'écluse, au bord du canal du Midi, rapporte la Dépêche du Midi. Sans que l’on sache dans quelles circonstances, deux hommes, âgés de 19 et 27 ans, sont grièvement blessés au couteau, l’un est égorgé, l’autre est touché au thorax par l'adolescent. Ils succomberont à leurs blessures sur place malgré l'intervention des secours. Les deux armes du crime ont été retrouvées un peu plus loin.

Lire aussi: A 17 ans, il égorge sa petite amie avant de se pendre 

Présenté jeudi 22 au palais de justice de Toulouse, le suspect a été mis en examen pour double homicide et modification de scènes de crime. Une information judiciaire contre "X" a été ouverte, elle devrait permettre de clarifier le déroulé des faits. Selon le quotidien régional, les enquêteurs doutent de l’âge donné par le jeune homme qui pourrait être plus âgé.

Les lieux de la rixe mortelle sont connus comme un lieu important de trafic et de consommation de stupéfiants. "On va déployer des moyens et notamment un équipage de police en permanence devant la gare. La BAC vient renforcer le dispositif entre Bayard, Matabiau et Belfort. La brigade spécialisée de terrain également et une opération de contrôle avec la police municipale est programmée", a expliqué la préfecture.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les enquêteurs doutent de l’âge donné par le jeune homme qui pourrait être plus âgé.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-