Toulouse: un petit garçon violemment frappé à coups de ceinture et de bâton, 3 ans de prison pour la mère

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Toulouse: un petit garçon violemment frappé à coups de ceinture et de bâton, 3 ans de prison pour la mère

Publié le 14/06/2017 à 19:42 - Mise à jour à 19:48
© Philippe Huguen / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ils ont dû répondre de leurs actes. Pour avoir régulièrement battu un enfant de deux ans et demi à coups de ceinture et de bâton, une mère de famille et son concubin ont été condamnés à 36 et 24 mois de prison par le tribunal correctionnel de Toulouse.

Le verdict est tombé. Pour avoir régulièrement battu un enfant de deux ans et demi à coups de ceinture et de bâton, une mère de famille et son concubin ont été condamnés à des peines de prison fermes par le tribunal correctionnel de Toulouse.

Le calvaire de ce petit a duré cinq mois et a commencé au mois de janvier 2017, période à laquelle la mère s’est mise en couple. Fort heuresement, ces souffrances ont pris fin lorsqu'un voisin a alerté les services d'aides à l'enfance après avoir entendu l'enfant pleurer à de nombreuses reprises "de manière inhabituelle".

Lors de l'audience, la mère de famille a reconnu les faits avouant qu'elle le frappait tous les deux ou trois jours avec une ceinture, un bâton et parfois même une tringle à rideaux, lui occasionnant de graves lésions. Mais pourquoi un tel déferlement de violence? A cette question, aucune réponse n'a été apportée. "Je n’arrivais pas à le gérer, j’ai manqué de patience", a-t-elle notamment expliqué à la barre. Quant à son compagnon, il a lui aussi reconnu lui avoir donné des coups, mais à une plus faible fréquence. Examinés par un psychologue, les deux prévenus ne présentaient aucune pathologie, altération ou abolition du discernement.

Selon la procureur Chastenet, "l'enfant vivait dans un univers carcéral": aucun jouet ne se trouvait dans l'appartement. De plus, le petit dormait sur le canapé depuis qu'il avait mouillé son lit. Le tribunal a finalement condamné la mère à 36 mois de prison dont 18 assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve et son concubin à 24 mois de prison, dont 18 mois assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve. A l’issue du jugement, ils ont tous les deux été incarcérés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La mère de famille et son concubin ont été condamnés à des peines de prison fermes par le tribunal correctionnel de Toulouse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-